Au Québec, chaque profession est définie par un champ d’exercice qui décrit précisément son domaine de pratique et ses principales activités. Ainsi, certaines activités professionnelles sont réservées aux membres de l’OPPQ qui sont autorisés à les exercer.

Dès lors, une personne qui exerce une activité réservée aux membres de l’OPPQ sans détenir un permis d’exercice est considérée comme faisant de l’exercice illégal.

Activités réservées

  • évaluer la fonction neuromusculosquelettique d’une personne présentant une déficience ou une incapacité de sa fonction physique; [Fiche A]
  • procéder à l’évaluation fonctionnelle d’une personne lorsque cette évaluation est requise en application d’une loi; [Fiche B]
  • introduire un instrument ou un doigt dans le corps humain au-delà des grandes lèvres ou de la marge de l’anus; [Fiche C]
  • introduire un instrument dans le corps humain dans et au-delà du pharynx ou au-delà du vestibule nasal; [Fiche D]
  • utiliser des formes d’énergie invasives; [Fiche E]
  • prodiguer des traitements reliés aux plaies; [Fiche F]
  • décider de l’utilisation des mesures de contention; [Fiche G]
  • utiliser des aiguilles sous le derme pour atténuer l’inflammation, en complément de l’utilisation d’autres moyens, lorsqu’une attestation de formation lui est délivrée par l’Ordre dans le cadre d’un règlement pris en application du paragraphe o de l’article 94; [Fiche H]
  • procéder à des manipulations vertébrales et articulaires, lorsqu’une attestation de formation lui est délivrée par l’Ordre dans le cadre d’un règlement pris en application du paragraphe o de l’article 94. [Fiche I]

Usurpation de titre

Les titres de physiothérapeute et de thérapeute en réadaptation physique, ainsi que d’autres titres réservés à ces professions, ne peuvent être utilisés que par les membres de l’OPPQ. Par conséquent, une personne qui utilise l’un de ces titres sans être membre de l’Ordre peut être reconnue coupable d’usurpation de titre.

Voici la liste des titres et des abréviations strictement réservés aux membres de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ): 

Titres

Titres professionnels en français

physiothérapeute, thérapeute en réadaptation physique, thérapeute en physiothérapie, technicien en réadaptation physique, technicienne en réadaptation physique, technicien en physiothérapie, technicienne en physiothérapie

Titres professionnels en anglais

Physiotherapist, Physical Therapist, Physical Rehabilitation Therapist, Physiotherapy Therapist, Physical Rehabilitation Technician or Physiotherapy Technician

Abréviations

Abréviations françaises 

pht, T.R.P.

Abréviations anglaises

P.T., P.R.T.

Vous soupçonnez quelqu’un d’exercer illégalement la physiothérapie ou d’usurper un titre réservé. Que faire?

Si vous avez des doutes concernant l’exercice d’une activité réservée ou l’utilisation d’un titre réservé aux professionnels de la physiothérapie, nous vous recommandons de:

Le saviez-vous ?

Exercice illégal et usurpation de titre: des amendes salées!

L’exercice illégal d’une activité réservée en physiothérapie et l’usurpation de titre sont sévèrement réprimandés. Les personnes qui ne respectent pas la réglementation à ce sujet s’exposent à une poursuite pénale et à des amendes pouvant aller de 2 500 $ à 62 500 $ par chef d’accusation. Rappelons également que ces amendes peuvent être doublées en cas de récidive.