COVID-19 : Je suis un patient / Je suis un professionnel

Prescription de radiographies

Informations relatives à la prescription de radiographies en physiothérapie: attestation de formation, lignes directrices cliniques, ordonnances, corridors de service, tenue des dossiers, etc.

Attestation de formation

Quelle est la marche à suivre pour obtenir une attestation de formation pour la prescription de radiographies?

Le physiothérapeute qui désire obtenir une attestation de formation pour la prescription de radiographies doit:

Par la suite, pour conserver cette attestation, le physiothérapeute doit effectuer 3 heures de formation continue (HFC) portant sur la prescription de radiographies par période de référence de la Politique d’amélioration continue de la compétence (PACC).

Combien d’heures de formation continue (HFC) les physiothérapeutes doivent-ils effectuer afin de conserver leur attestation de formation pour la prescription de radiographies?

Pour conserver leur attestation, les physiothérapeutes doivent effectuer 3 HFC portant sur la prescription de radiographies par période de référence de la Politique d’amélioration continue de la compétence (PACC).

Ces HFC peuvent consister d’activités de formation formelles ou autonomes. Si le physiothérapeute omet d’effectuer les HFC requises, son attestation sera suspendue.

RAMQ

Lignes directrices cliniques

Dans quelles situations cliniques le physiothérapeute peut-il prescrire des radiographies?

Le physiothérapeute peut prescrire des radiographies aux patients qui présentent une affection musculosquelettique traumatique survenue il y a moins de 72 heures.

Les normes prévues par l’American College of Radiology (ACR) lui permettent de déterminer, au moment de l’évaluation, si la condition clinique du patient requiert la prescription d’une radiographie.

À noter

Le physiothérapeute est autorisé à prescrire des radiographies seulement s’il est le premier professionnel à évaluer le patient, c’est-à-dire lorsque ce dernier n’a pas consulté de médecin à la suite de sa blessure.

Où peut-on consulter les lignes directrices de l’American College of Radiology?

Les lignes directrices ACR Appropriateness Criteria® peuvent être consultées en ligne sur le site de l’American College of Radiology ou par le biais de l’application ACR Criteria.

Pour accéder aux lignes directrices sur les affections traumatiques et aiguës du système musculosquelettique:

  1. Se rendre à la page « ACR Appropriateness Criteria® » du site de l’American College of Radiology.
  2. Rester dans l’onglet « Diagnostic ». Sélectionner Musculoskeletal dans le menu déroulant Panels et cliquer sur Search. Vous accéderez à la section sur les atteintes musculosquelettiques, qui sont classées par région anatomique ou pathologie.
  3. Dans la liste, cliquez sur le pdf « Narrative & Rating Table » qui correspond à la situation clinique à laquelle vous faites face. Ce document vous donnera les indications d’imagerie nécessaires et vous permettra de déterminer le niveau de pertinence de la radiographie dans le cas de votre client.

Règles encadrant la prescription de radiographies

Le physiothérapeute peut-il prescrire une radiographie au patient avant de l’évaluer?

Avant de prescrire une radiographie, le physiothérapeute doit procéder à une évaluation afin de déterminer si la condition clinique du patient requiert une radiographie selon les lignes directrices de l’American College of Radiology.

Consentement du patient

Cette évaluation permet également d’obtenir le consentement du patient, de répondre à toutes ses questions et de lui présenter:

  • les motifs cliniques qui justifient la prescription d’une radiographie ; et
  • la nature de cet examen ainsi que les risques qui y sont associés.

Le physiothérapeute peut-il prescrire une radiographie à un patient qui a déjà consulté un médecin pour la même blessure?

Le physiothérapeute est autorisé à prescrire des radiographies seulement lorsqu’il est le premier professionnel à évaluer le patient.

Lorsque le patient a déjà consulté un médecin pour sa blessure, le physiothérapeute doit communiquer avec ce dernier s’il estime qu’une radiographie est nécessaire. C’est au médecin que reviendra la décision de prescrire ou non la radiographie.

La prescription du médecin pourra prendre la forme d’une ordonnance écrite ou d’une ordonnance verbale

Tenue des dossiers

Quels renseignements le physiothérapeute doit-il noter au dossier lors de la prescription d’une radiographie?

Les règles relatives à la tenue de dossier continuent de s’appliquer.

Dans le cas de la prescription de radiographies, le dossier doit notamment contenir:

  • Les documents pertinents relatifs aux services professionnels rendus, incluant une copie de l’ordonnance de radiographie rédigée par le physiothérapeute.
  • La date et le résumé des discussions en lien avec la prescription avec le patient ou un tiers, ainsi que les recommandations émises.
  • Le consentement à la communication de renseignements à un tiers, lorsque c’est le physiothérapeute qui transmet l’ordonnance au centre de radiologie.

Pour en savoir plus, consultez le cahier explicatif sur la tenue des dossiers en physiothérapie.

Consultations à distance

Ordonnance de radiographie

Comment rédiger une ordonnance de radiographie?

Le physiothérapeute doit indiquer les renseignements suivants sur l’ordonnance lorsqu’il prescrit une radiographie:

  • son nom, imprimé ou en lettres moulées, ainsi que son titre professionnel ou l’abréviation de ce titre;
  • son numéro de permis d’exercice;
  • le nom, le numéro de permis d’exercice et les coordonnées du médecin traitant, le cas échéant;
  • le nom de l’établissement ou du milieu clinique, le numéro de téléphone et l’adresse de correspondance où il souhaite être joint relativement à cette prescription;
  • le nom du patient;
  • la date de naissance ou le numéro de la carte de la Régie de l’assurance maladie du Québec du patient;
  • la date de rédaction de l’ordonnance;
  • le cas échéant, toute contre-indication ou tout autre renseignement requis par la condition clinique du patient;
  • sa signature.

Il n’est pas nécessaire de joindre une copie de l’attestation délivrée par l’OPPQ. Aucun numéro de prescripteur n’est requis.

Modèle d’ordonnance

Il est possible de télécharger un modèle d’ordonnance de radiographie.

L’ordonnance du physiothérapeute est-elle acceptée dans n’importe quel centre d’imagerie médicale?

Tout comme l’ordonnance d’un médecin, l’ordonnance de radiographie d’un physiothérapeute doit être acceptée dans tous les centres d’imagerie médicale.

Choix du centre d’imagerie médicale

Les patients peuvent aller passer une radiographie à l’endroit de leur choix, même si le physiothérapeute a établi un corridor de services avec un centre de radiologie particulier.

La réalisation des images radiographiques pourrait être facturée au patient si celui-ci choisit d’aller dans un centre de radiologie privé.

Que faire dans l’éventualité où l’ordonnance de radiographie d’un physiothérapeute est refusée?

Bien que l’OPPQ diffuse le nouveau règlement auprès de toutes les instances concernées, il est possible que cette situation se présente.

Le physiothérapeute peut recommander aux professionnels qui refusent d’effectuer les radiographies de communiquer avec leur ordre professionnel respectif. Il peut également faire parvenir au centre de radiologie le règlement autorisant les physiothérapeutes à prescrire des radiographies.

En dernier recours, pour assurer une prise en charge rapide, le physiothérapeute devra diriger le patient vers un médecin pour qu’il obtienne une prescription.

Ordonnance verbale provenant du médecin

Quelles sont les règles entourant l’ordonnance verbale provenant d’un médecin?

Les professionnels de la physiothérapie peuvent transmettre l’ordonnance verbale d’un médecin pour des examens radiographiques sans détenir d’attestation de formation pour la prescription de radiographies.

Étapes à suivre:

  1. Le médecin transmet au professionnel de la physiothérapie son nom, son numéro de permis d’exercice, la nature de l’examen et les renseignements cliniques nécessaires à la réalisation des radiographies
  2. Le professionnel rédige l’ordonnance en fonction des informations reçues du médecin et la transmet au radiologiste
  3. Le professionnel note les informations relatives à l’ordonnance verbale au dossier du patient, notamment: 
  • le nom du médecin
  • la date de réception de l’ordonnance verbale
  • le nom du professionnel auquel il a transmis l’ordonnance
  • la date de la transmission

L’ordonnance verbale pour des examens radiographiques doit provenir du médecin. Les professionnels de la physiothérapie ne peuvent émettre d’ordonnance verbale pour des examens radiographiques.

Pour en savoir plus sur l’ordonnance verbale

Consultez le document du Collège des médecins du Québec intitulé Les ordonnances individuelles faites par le médecin, en page 29.

Corridors de service

Qu’est-ce qu’un corridor de services?

Un corridor de services est une voie de circulation assurée par des ententes de collaboration entre des professionnels ou des établissements. Le corridor permet d’utiliser de façon efficiente les ressources du réseau pour répondre dans les meilleurs délais aux besoins des patients.

Prise en charge des patients

Le corridor de services vise à assurer la prise en charge médicale de tous les patients qui reçoivent un résultat radiographique positif.

  • En cas de résultat positif pour un patient qui n’a pas de médecin traitant, le physiothérapeute transmet le rapport du radiologiste à un médecin avec lequel il a préalablement établi une entente. Pour établir une telle entente, le physiothérapeute doit communiquer avec une clinique médicale et s’assurer que le patient y sera pris en charge par un médecin.

    Si le patient désire plutôt aller à l’urgence ou que son état le nécessite, le physiothérapeute rédige une note de liaison à l’intention des professionnels du centre hospitalier.

  • Quand le patient a un médecin traitant, la communication du rapport du radiologiste se fait automatiquement lorsque les coordonnées du médecin sont indiquées sur la prescription de radiographie.

Le physiothérapeute qui prescrit une radiographie doit-il en aviser le médecin du patient?

Le médecin traitant est l’intervenant clé dans la coordination des différents plans de soins du patient. Le physiothérapeute doit privilégier la communication et le partage d’information avec lui lorsqu’il prescrit des radiographies.

Si le patient n’a pas de médecin traitant

Pour assurer la prise en charge rapide de l’ensemble des patients, qu’ils aient ou non un médecin traitant, le physiothérapeute établit des mécanismes de communication et des corridors de services avec un ou plusieurs médecins.

Que doit faire le physiothérapeute à la réception du rapport du radiologiste?

À la réception du rapport du radiologiste, le physiothérapeute doit:

  1. Aviser le médecin traitant d’un résultat radiographique positif ou négatif. Cette communication n’est pas nécessaire si le nom du médecin était inscrit sur l’ordonnance, car ce dernier reçoit alors également le rapport du radiologiste.
  2. Faire le suivi requis auprès du patient, c’est-à-dire poursuivre, adapter ou cesser ses interventions en physiothérapie.

Résultat positif

Lorsque le résultat de la radiographie est positif ou que le rapport signale une découverte fortuite qui dépasse le champ de compétence du physiothérapeute, ce dernier doit diriger le patient vers son médecin traitant.

Si le patient n’a pas de médecin traitant, le physiothérapeute doit utiliser les corridors de services qu’il a préalablement établis ou diriger le patient vers les urgences d’un hôpital.

Le physiothérapeute s’assure ainsi que le patient recevra le traitement médical requis.

Chargement des résultats
Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.