La fibromyalgie est une maladie courante qui touche environ un Canadien sur trente (Statistique Canada). Cette maladie, particulièrement présente chez les femmes, provoque un dérèglement des mécanismes de la douleur au quotidien, donnant lieu à des épisodes de douleur et de fatigue plus ou moins intense.

La physiothérapie peut jouer un rôle important dans le traitement de cette maladie, en particulier dans l’amélioration des conditions de vie des personnes qui en sont atteintes.

Francis Gagnon est physiothérapeute depuis 2003 et propriétaire de la clinique Physio FG. Il possède plusieurs formations spécifiques, dont une en rééducation posturale globale (RPG) qu’il utilise auprès des patients atteints de fibromyalgie. Dans cet article, il nous parle de la maladie et de l’approche qu’il préconise pour obtenir de meilleurs résultats de traitement.

Fibromyalgie: des causes encore méconnues

Bien que la fibromyalgie soit une maladie connue, ses causes ne sont pas encore expliquées. Cette maladie occasionne des douleurs musculaires chroniques chez les personnes qui en sont atteintes, mais aucune lésion visible dans les muscles ne permet de les comprendre. Cependant, certains facteurs plausibles sont actuellement pris en compte par les chercheurs:

  • des anomalies physiologiques du système nerveux;
  • des facteurs génétiques;
  • une ou plusieurs périodes de stress intenses.

Des symptômes pesant au quotidien

Si les causes de la fibromyalgie sont encore incomprises, les symptômes de cette maladie sont, quant à eux, bien connus.

La fatigue

La fatigue au quotidien, aussi appelée fatigue chronique, se hisse en tête de liste des symptômes. La personne atteinte peut souffrir d’un manque de sommeil ou avoir l’impression que son sommeil n’est pas réparateur (sensation de fatigue au réveil). Les douleurs persistantes et intenses ont également une forte incidence sur la fatigue.

La douleur

La douleur chronique est aussi un symptôme important de cette maladie. On dénote deux types de douleurs:

  • des douleurs musculaires irrégulières et diffuses qui provoquent des tensions dans tout le corps, pouvant s’accompagner de raideurs au réveil et de douleurs au toucher à certains endroits et parfois même sur le corps en entier. Le cou et les épaules sont généralement les premiers endroits douloureux, suivis du dos, du thorax, des bras et des jambes;
  • des douleurs constantes qui varient en fonction des activités physiques et de l’état émotionnel de l’individu.

Autres symptômes

D’autres symptômes moins caractéristiques peuvent aussi s’ajouter. On parle alors de maux de tête (migraines), d’anxiété, de dépression, de difficulté à se concentrer, de syndrome de l’intestin irritable, de la vessie irritable ou encore d’augmentation de l’acuité des sens.

Les bienfaits de la physiothérapie sur le quotidien des personnes atteintes de fibromyalgie

À ce jour, il n’existe pas de traitement reconnu comme étant efficace à 100 %. Cependant, il a été prouvé qu’une approche interdisciplinaire et une forte implication du patient dans son traitement s’avèrent très efficaces pour lutter contre la maladie.

De ce fait, la physiothérapie peut devenir un allié précieux afin d’aider le patient à gérer sa douleur et à améliorer sa situation. Le professionnel de la physiothérapie intervient sur différents aspects:

  • la diminution des tensions;
  • l’amélioration de l’endurance aux activités du quotidien (vie et travail);
  • la reprise de l’activité physique;
  • la libération de certaines articulations;
  • la gestion de la douleur.

Son objectif est de redonner le contrôle de sa vie (au niveau physique) à la personne atteinte.

Ainsi, pour faire une différence, la collaboration entre le professionnel de la physiothérapie et son patient est cruciale. Le physiothérapeute doit bien comprendre la réalité du patient et tenter de définir des objectifs quotidiens susceptibles de le motiver. Francis Gagnon suggère d’ailleurs de travailler à fixer des objectifs simples qui permettront au patient de constater rapidement des résultats.

De plus, selon monsieur Gagnon, l’approche RPG est excellente pour traiter la fibromyalgie puisqu’elle permet de faire de petites différences dans le quotidien des personnes atteintes. Cette approche active permet au patient de prendre conscience de la situation de son corps dans l’espace tout en l’aidant à identifier les mouvements qui provoquent ou qui intensifient ses douleurs. Il lui est alors plus facile de modifier sa posture et ses mouvements pour diminuer ses douleurs, reprendre confiance et optimiser son niveau de vie.

Étant donné que chaque cas est différent et qu’il n’existe pas de traitement unique, le physiothérapeute pourra recourir à différentes méthodes qui tiendront compte des capacités physiques et de l’état émotionnel de chaque individu. Voici quelques-unes des méthodes pouvant être utilisées:

  • des étirements des chaînes musculaires pour diminuer les tensions;
  • un entrainement physique adapté;
  • des exercices visant à modifier la perception du corps dans l’espace;
  • des exercices à réaliser dans l’eau;
  • des exercices à réaliser à la maison pour aider à la reprise des tâches quotidiennes et de l’activité physique.

Exemples d’exercices à faire à la maison

Enfin, il est important de souligner que la gestion du stress et des émotions occupe aussi une place importante dans le traitement. La médication peut aussi s’avérer efficace, mais ne relève pas du physiothérapeute, d’où l’importance de privilégier une approche interdisciplinaire.

Le saviez-vous?

Contrairement à la physiothérapie conventionnelle, où la mise en tension se fait de manière globale et passive, l’approche RPG (« rééducation posturale globale ») donne lieu à des séances de travail actives où le patient prend conscience de la situation de son corps dans l’espace. Cette approche facilite la reprogrammation du patient en lui permettant de ressentir les effets du traitement sur son corps. Par le biais d’étirements progressifs des muscles dans diverses postures de la vie quotidienne (positions assise, couchée et debout), cette approche contribue à améliorer la posture afin d’optimiser le mouvement.

Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné. Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.