Modifications au règlement sur l’assistance médicale : l’évaluation initiale doit maintenant être réalisée par un physiothérapeute

Le 24 mai 2018, des modifications ont été apportées au Règlement sur l’assistance médicale qui concerne la prestation de services aux travailleurs ayant subi une lésion professionnelle. L’OPPQ souhaite informer ses membres d’un changement important qui risque de modifier leurs pratiques auprès de cette clientèle.

En effet, les nouvelles dispositions du règlement prévoient que l’évaluation initiale doit désormais être réalisée par un physiothérapeute pour être remboursée par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Le physiothérapeute est maintenant le seul professionnel de la physiothérapie qui peut effectuer la première rencontre avec le travailleur pour évaluer ses besoins, fixer les buts à atteindre et dresser un plan de traitement.[1] Cela signifie que le thérapeute en réadaptation physique (T.R.P.) ne peut, même s’il dispose de ses préalables, réaliser l’évaluation initiale. De plus, seul le physiothérapeute peut remplir le Compte de soins et traitements à transmettre à la CNESST pour ce qui concerne l’évaluation initiale.

Toujours selon le Règlement sur l’assistance médicale, une fois l’évaluation initiale complétée par le physiothérapeute, le T.R.P. pourra dispenser les traitements prévus au plan de traitement et remplir le Compte de soins et traitements.

Pour plus d’informations, la CNESST a publié un guide administratif sur l’application du Règlement sur l’assistance médicale qui peut être consulté au lien suivant : http://www.cnesst.gouv.qc.ca/publications/200/documents/dc200_6241web.pdf

 

[1] CNESST, Guide administratif, Application du Règlement sur l’assistance médicale, Intervenants de la santé du réseau privé offrant des traitements de physiothérapie ou d’ergothérapie (2018), p. 11.