Message important sur l’administration de médicaments topiques

L’OPPQ tient à souligner que les professionnels de la physiothérapie sont autorisés par règlement à administrer des médicaments topiques dans les cas suivants :

  • Dans le cadre de l’utilisation de formes d’énergies invasives
  • Lors de traitements reliés aux plaies
  • Lors de l’introduction d’un instrument ou d’un doigt dans le corps humain, au-delà des grandes lèvres ou de la marge de l’anus

Discussions avec le Collège des médecins du Québec (CMQ)

Des discussions ont été amorcées il y a plusieurs années entre l’OPPQ et le CMQ en vue de permettre aux professionnels de la physiothérapie d’élargir l’application de cette activité.

Tolérance pour les crèmes topiques en vente libre au Québec

D’ici l’adoption d’un changement réglementaire, une tolérance est observée pour l’administration par les professionnels de la physiothérapie de médicaments sous forme de crème topique en vente libre au Québec (Antiphlogistine ®, Deep cold ®, Physiorub ®, Myoflex ®, etc.). Il revient aux membres d’exercer cette activité dans le respect des normes généralement reconnues en physiothérapie.

L’OPPQ est sensible aux besoins de la population à ce sujet et poursuit ses démarches dans l’espoir de faire aboutir le dossier dans les meilleurs délais.