COVID-19 : Je suis un patient / Je suis un professionnel

Catégories d’atteinte

Catégories d’atteinte

Dans quelle catégorie se situe un client présentant une condition respiratoire?

C’est le motif pour lequel le patient est référé en physiothérapie qui permet de déterminer la catégorie d’atteinte dans laquelle se situe sa condition. Notez que la phase de la condition influence également la catégorie d’atteinte.

Exemple: client présentant une maladie pulmonaire chronique et contrôlée

Le client présente ici une condition connue et contrôlée. Si le motif de référence est le maintien de l’autonomie fonctionnelle ou l’optimisation des capacités fonctionnelles, le client pourrait se situer en catégorie 1, selon l’article 4 du Règlement sur les catégories de permis délivrés par l’OPPQ (94m).

Par contre, si le motif de référence était le traitement relatif à sa condition respiratoire, il pourrait se situer en catégorie 3.

La phase de la condition peut aussi influencer la catégorie d’atteinte. Ainsi, si le client avait plutôt présenté une condition respiratoire aiguë ou instable, le client se situerait en catégorie 4.

Quels types d’atteintes se trouvent en catégorie 4 du Règlement sur les catégories de permis délivrés par l’OPPQ (94m)?

Toute clientèle présentant une atteinte ou une condition autre que celles prévues aux catégories 1, 2 ou 3 se trouve en catégorie 4. Il est à noter qu’une condition pourrait, selon son évolution, changer de catégorie à une ou plusieurs reprises pendant le même épisode de soins.

Par ailleurs, quelle que soit l’atteinte, un client peut être placé en catégorie 4 lorsque le référent estime nécessaire que le physiothérapeute ou le médecin demeure responsable du plan de traitement et des modifications à y apporter en raison du niveau de complexité de l’atteinte.

Que signifie « un profil gériatrique sous investigation » tel que mentionné au paragraphe 3f) du Règlement sur les catégories de permis délivrés par l’OPPQ (94m)?

L’appartenance au profil gériatrique (pluripathologie, pluripharmacologie, dépendance, fragilité et autres) fait référence à la condition de la personne et non à son âge.

Toute personne adulte présentant un profil gériatrique qui subit un changement au niveau de son autonomie – qui ne découle pas d’une condition connue et contrôlée et qui nécessite une investigation – peut être en catégorie 3f) du Règlement sur les catégories de permis délivrés par l’OPPQ (94m)

Un profil gériatrique sous investigation implique donc une perte d’autonomie soudaine et demande une évaluation au niveau de l’entité des systèmes pour cerner les problèmes pour lesquels le client est en perte d’autonomie.

Chargement des résultats
Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.