COVID-19 : Je suis un patient / Je suis un professionnel

Aides à la mobilité

Aides à la mobilité

Est-ce que le technologue en physiothérapie peut attribuer un nouvel appareil d’aide à la mobilité ou autoriser le remplacement de celui-ci?

Depuis le 2 avril 2020, les physiothérapeutes qui exercent dans le secteur public n’ont plus besoin de l’ordonnance ou de l’autorisation écrite d’un médecin pour attribuer un nouvel appareil d’aide à la mobilité ou autoriser le remplacement de celui-ci. Cette entente n’autorise pas les T. phys. à prescrire des aides à la mobilité remboursables par la RAMQ.

Toutefois, un T. phys. peut recommander au médecin ou au physiothérapeute l’attribution ou le remplacement d’une aide à la mobilité pour un patient. Le cas échéant, il peut également recommander directement au patient de s’en procurer une (p. ex., canne ou béquille).

Le patient du T. phys. pourrait être vu en téléassistance avec le physiothérapeute afin que celui-ci puisse l’évaluer et attribuer l’aide à la mobilité ou autoriser son remplacement.

Service du prêt d’équipement

Le T. phys. peut assurer le service du prêt d’équipement dans son établissement.

S’il s’agit uniquement d’une question administrative de gestion du prêt d’équipement, les préalables du Règlement sur les catégories de permis délivrés par l’OPPQ (94m) ne sont pas requis. En étant responsable du prêt d’équipement, le T. phys. n’intervient pas dans le cadre d’un traitement en physiothérapie et attribue l’accessoire dans le respect des critères administratifs de l’établissement. Le T. phys. peut tout de même donner à titre indicatif des conseils généraux sur l’utilisation de l’équipement.

Chargement des résultats
Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.