COVID-19 : Je suis un patient / Je suis un professionnel

Pour exercer la physiothérapie au Québec à titre de physiothérapeute ou de technologue en physiothérapie, il est nécessaire d’obtenir un permis d’exercice et de s’inscrire au Tableau des membres de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec.  

Le permis d’exercice de l’OPPQ atteste que le candidat satisfait aux exigences de base pour exercer la physiothérapie. De plus, le candidat doit être inscrit au Tableau des membres pour être autorisé à exercer sa profession. Cette inscription implique le paiement d’une cotisation annuelle.

Quatre situations permettent d’obtenir un permis:

  • Être titulaire du diplôme qui donne droit au permis délivré par l’Ordre et reconnu par le gouvernement. 
  • Se voir reconnaître une équivalence de diplôme ou de formation.
  • Être titulaire d’une autorisation légale d’exercer la profession de physiothérapeute dans une autre province ou un territoire canadien.
  • Être admissible à l’Arrangement de reconnaissance mutuelle entre le Québec et la France (ARM) et avoir complété les mesures de compensation.

Obligations du candidat:

  • Acquitter les frais d’inscription ou d’étude du dossier, le cas échéant.
  • Acquitter les frais de cotisation annuelle.
  • Démontrer, s’il y a lieu, sa connaissance d’usage de la langue française, conformément aux dispositions de la Charte de la langue française.
Devenir membre: obtenir un permis

En vertu du Règlement sur les diplômes délivrés par les établissements d’enseignement désignés qui donnent droit aux permis et aux certificats de spécialistes des ordres professionnels, toute personne qui possède une maîtrise en physiothérapie ou un DEC en techniques de physiothérapie après des études effectuées au Québec peut obtenir, selon le cas, un permis de physiothérapeute ou de technologue en physiothérapie et s’inscrire au Tableau des membres de l’OPPQ.

Pour obtenir un permis

Le détenteur du diplôme en physiothérapie (maîtrise) ou du diplôme en Techniques de physiothérapie doit présenter au Service de l’admission de l’OPPQ une demande de permis d’exercice et de première inscription au Tableau des membres. Voici la marche à suivre:

  • Déposer sa demande par le biais du formulaire en ligne
  • Acquitter les frais d’inscription, de cotisation annuelle et d’assurance responsabilité professionnelle

Les documents suivants sont nécessaires pour déposer une demande en ligne:

  • Une copie officielle du relevé de notes indiquant le grade obtenu ou, le cas échéant, tout diplôme en appui à la demande. Si votre diplôme n’a pas encore été délivré, consultez la foire aux questions ci-dessous
  • Une photo d’identité récente
  • Pour les personnes ayant étudié dans une université ou d’un cégep anglophone du Québec, une preuve de connaissance de la langue française conforme aux exigences de l’Office québécois de la langue française (OQLF)

D’autres documents pourraient être exigés selon votre situation. Par exemple:

  • Une lettre de bonne conduite professionnelle en cas d’appartenance à un autre ordre professionnel au Québec ou à d’autres organismes canadiens de réglementation de la physiothérapie
  • Une preuve de réussite d’un cours en vue de l’obtention d’une attestation de formation pour procéder à des manipulations vertébrales et articulaires ou d’une attestation de formation pour la prescription de radiographies (physiothérapeutes)

Après réception de votre paiement, le Service de l’admission procédera à l’examen de votre demande d’admission, puis à la délivrance de votre permis.

Cette procédure s’applique seulement aux premières demandes de permis. 

Si vous avez déjà détenu un permis de technologue en physiothérapie (anciennement thérapeute en réadaptation physique), veuillez contacter le Service de l’admission de l’OPPQ à admission@oppq.qc.ca

Foire aux questions

Quels sont les frais exigibles pour une première demande de permis?

Physiothérapeutes

Technologues en physiothérapie

Le renouvellement de l’inscription au Tableau des membres et le paiement de la cotisation annuelle doivent s’effectuer au plus tard le 31 mars de chaque année.

Lorsqu’un candidat s’inscrit en cours d’année, les frais de cotisation sont calculés au prorata, soit à partir du mois de son inscription.

Je suis diplômé(e) en physiothérapie d’une université québécoise. Quel est le délai pour obtenir mon permis après avoir soumis les documents pour ma première inscription à l’Ordre?

Chaque demande d’inscription est traitée dans les meilleurs délais. Si votre dossier est complet, votre demande devrait être traitée dans les 10 jours ouvrables qui suivent sa réception.

Je souhaite présenter une demande de permis, mais je n’ai pas encore reçu mon relevé de notes final ou mon diplôme. Que faire?

En attendant la délivrance de votre relevé de notes final ou de votre diplôme, l’OPPQ accepte à titre provisoire une attestation de réussite émise par la direction du programme de physiothérapie ou par le registrariat de votre cégep ou de votre université.

L’établissement où vous avez étudié doit transmettre cette attestation directement au Service de l’admission par courriel à admission@oppq.qc.ca.

Il sera nécessaire de faire parvenir à l’Ordre votre relevé de notes final ou votre diplôme, une fois délivré, afin de compléter votre dossier.

Comment vais-je recevoir mon numéro de permis?

Votre numéro de permis vous parviendra par courriel. Vous recevrez ensuite par la poste tous les documents relatifs à votre inscription au Tableau des membres, dont votre permis d’exercice.

La connaissance du français est-elle obligatoire pour obtenir un permis de l’Ordre?

Conformément à l’article 35 de la Charte de la langue française, la connaissance du français est obligatoire pour obtenir un permis de l’OPPQ.

La Charte de la langue française reconnaît la connaissance de la langue française dans les situations suivantes:

  • Vous avez suivi, à temps plein, au moins trois années d’enseignement de niveau secondaire ou post-secondaire (cégep ou université) en français.
  • Vous avez réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du secondaire au Québec.
  • Vous avez obtenu un diplôme d’études secondaires au Québec, à compter de l’année scolaire 1985-1986.
  • Vous détenez une attestation de connaissance de la langue française délivrée par l’Office québécoise de la langue française ou une autre attestation définie comme équivalente.

Pour en savoir plus, consultez le site de l’Office québécois de la langue française (OQLF) 

Informations complémentaires

Pour toute autre question, communiquez par courriel avec le Service de l’admission de l’OPPQ à admission@oppq.qc.ca.

Pour en apprendre davantage sur les règlements et autres aspects de votre future profession, consultez la section Membre

Je suis détenteur-(trice) d’un diplôme reconnu d’un établissement québécois depuis plus de trois ans sans jamais avoir demandé de permis au Québec. Que faire pour obtenir un permis?

Vous devez présenter une demande de permis d’exercice au Service de l’admission en vertu du Règlement sur les stages et les cours de perfectionnement de l’OPPQ.

Pour connaître la procédure, consultez la page Reprise d’exercice

Lors du processus d’inscription, on me demande de choisir entre l’assurance responsabilité professionnelle privée ou l’assurance responsabilité professionnelle publique. Laquelle choisir?

Selon votre situation, voici l’une des réponses possibles:

  • Si vous n’avez pas d’emploi, choisissez l’assurance responsabilité professionnelle privée.
  • Si vous allez exercer la physiothérapie en milieu privé, choisissez l’assurance responsabilité professionnelle privée.
  • Si vous allez exercer la physiothérapie en milieu public exclusivement, choisissez l’assurance responsabilité professionnelle publique.
  • Si vous allez exercer dans le milieu public, mais que vous souhaitez également exercer la physiothérapie dans d’autres contextes (p. ex.: bénévolat lors d’événements sportifs, conseils professionnels à votre entourage), choisissez l’assurance responsabilité professionnelle privée.

Pour en savoir plus sur l’assurance responsabilité professionnelle, consultez la foire aux questions

J’ai d’autres questions sur l’assurance responsabilité professionnelle, l’inscription et les réductions de cotisation. Où puis-je trouver des réponses?

Pour plus d’information, consultez les foires aux questions suivantes:

Quels sont les types de permis délivrés par l’Ordre?

L’Ordre délivre trois types de permis pour les physiothérapeutes et les technologues en physiothérapie: le permis régulier, le permis restrictif temporaire et le permis temporaire.

Permis régulier

Le permis régulier est délivré à tout candidat à l’exercice de la profession qui remplit l’une des conditions suivantes:

OU

OU

Être titulaire d’une autorisation légale d’exercer la profession de physiothérapeute dans une autre province ou un territoire canadien conformément au Règlement sur les autorisations légales d’exercer la profession de physiothérapeute hors du Québec qui donnent ouverture au permis de physiothérapeute délivré par l’OPPQ.

OU

  • Avoir satisfait aux conditions prévues au Règlement sur la délivrance d’un permis de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec pour donner effet à l’arrangement conclu par l’Ordre en vertu de l’Entente entre le Québec et la France en matière de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles.

Permis restrictif temporaire

Le permis restrictif temporaire est délivré au candidat qui, sur décision du conseil d’administration de l’OPPQ, doit effectuer une formation de mise à niveau dans le cadre de:

OU

  • des mesures compensatoires prévues au Règlement sur la délivrance d’un permis de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec pour donner effet à l’arrangement conclu par l’Ordre en vertu de l’Entente entre le Québec et la France en matière de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. Pour plus d’informations, consultez la page Candidats français

Permis temporaire

Le permis temporaire est délivré au candidat diplômé à l’extérieur du Québec qui ne remplit pas les exigences de l’Office québécois de la langue française (OQLF) quant à la connaissance de la langue française.

Ce permis est valide pour un an et peut être renouvelé jusqu’à trois fois consécutives, avec l’autorisation de l’OQLF.

Quels sont les statuts possibles?

Tout professionnel de la physiothérapie qui détient un permis peut s’inscrire au Tableau de l’Ordre dans l’une des trois catégories de cotisation: membre régulier, membre retraité ou membre hors Québec.

Membre régulier

Un membre régulier a le droit d’exercer sa profession au Québec.

Des réductions de cotisation peuvent s’appliquer selon certaines conditions déterminées par l’Ordre.

Membre retraité

Un membre retraité est un membre âgé de 55 ans et plus qui a cessé toute activité professionnelle ou bénévole liée à la physiothérapie.

Membre hors Québec

Un membre hors Québec est un membre qui exerce ses activités professionnelles exclusivement hors du Québec.

Contexte exceptionnel de la pandémie de COVID-19

Le traitement des demandes connaît actuellement des délais inhabituels.
L’OPPQ met en place des moyens pour accélérer le processus
et prie les candidats de bien vouloir l’excuser pour les désagréments causés par cette situation.

L’obtention d’un permis d’exercice de la physiothérapie au Québec varie en fonction de l’origine du diplôme et de la détention ou non d’un permis d’exercice régulier pour exercer la physiothérapie ailleurs qu’au Québec.

Je possède un permis d’exercice valide de physiothérapeute au Canada. Puis-je obtenir un permis d’exercice au Québec?

Tous les organismes canadiens de réglementation régissant la profession de physiothérapeute appuient la mobilité des physiothérapeutes à l’intérieur du Canada. Afin de respecter les obligations qui leur incombent en vertu de l’Accord – Libre échange canadien (ALEC), une entente sur les mesures de soutien à la mobilité de la main-d’œuvre a été conclue. Cette entente établit les conditions de reconnaissance pour les physiothérapeutes détenant une autorisation légale d’exercer dans une juridiction provinciale donnée. Au Québec, cette entente est mise en œuvre par un règlement dans le respect du Code des professions.

Vous pouvez donc obtenir un permis en faisant une demande de permis d’exercice et de première inscription — physiothérapeute et en y joignant une attestation de bonne conduite professionnelle (letter of good standing) des autorités compétentes.

Si vous ne détenez plus de permis valide pour exercer la physiothérapie, nous vous invitons à régulariser votre situation auprès des autorités compétentes avant de procéder à une demande de permis d’exercice.

Je suis diplômé(e) en physiothérapie au Canada, mais je n’ai jamais obtenu de permis. Comment faire pour obtenir un permis au Québec?

Étape 1 : déposer une demande d’équivalence pour candidats du Canada

Afin de pouvoir exercer votre profession au Québec, vous devrez d’abord obtenir un permis restrictif temporaire. Pour obtenir ce permis, vous devez être diplômé d’un programme de physiothérapie reconnu au Canada (depuis moins de trois ans) et présenter une demande d’équivalence incluant les documents suivants:

  • Le formulaire de demande d’équivalence pour candidats du Canada.
  • Le paiement des frais d’ouverture et d’analyse de dossier de 114,98 $, taxes incluses (chèque, carte de crédit, mandat poste).
  • Une preuve de la réussite de la composante écrite de l’examen de compétence national en physiothérapie de l’Alliance canadienne des organismes de réglementation en physiothérapie.
  • Une copie certifiée conforme du relevé de notes et de tout diplôme en appui à la demande (si non disponible au moment de la demande, une confirmation de réussite du programme de l’université et de l’obtention du grade de maîtrise en physiothérapie).
  • Demande d’engagement du mentor.

Étape 2 : obtenir un permis restrictif temporaire

À la suite de l’acceptation de votre demande d’équivalence par l’Ordre, vous pourrez remplir le formulaire d’inscription physiothérapeute Québec et la grille des tarifs afin d’obtenir un permis restrictif temporaire.

Pour en savoir davantage sur le permis restrictif temporaire, nous vous invitons à consulter les conditions d’utilisation d’un permis restrictif temporaire au Québec pour diplômés en physiothérapie d’une université canadienne reconnue hors Québec offrant le diplôme de physiothérapeute équivalent au diplôme reconnu donnant ouverture au permis de physiothérapeute.

Étape 3 : obtenir un permis régulier

Une fois votre processus d’équivalence achevé, vous pourrez obtenir un permis régulier. Vous devrez alors présenter les documents suivants :

L’ensemble de vos demandes doit être acheminé par la poste ou par courriel au service de l’admission de l’Ordre. Vous pouvez également les faire parvenir par télécopieur à condition d’envoyer votre photo d’identité par courriel ou par la poste et d’effectuer votre paiement par carte de crédit.

En savoir plus

  • Pour plus de détails concernant la marche à suivre pour faire une demande d’admission, n’hésitez pas à consulter le Guide de référence pour votre demande d’admission.
  • Pour en apprendre davantage sur les règlements et autres aspects de votre future profession, nous vous invitons à vous rendre dans la section « Membre ».
  • Pour toute question, communiquez par courriel avec le service de l’admission de l’OPPQ à admission@oppq.qc.ca.

Autres sujets d’intérêt

L’examen de français du gouvernement est-il obligatoire pour avoir un permis?

Au Québec, la langue officielle est le français (Charte de la langue française, art. 35).

Si vous avez étudié dans un cégep ou une université anglophone du Québec, vous devez fournir une preuve de connaissance de la langue française conforme aux exigences de l’Office québécois de la langue française (OQLF) avant d’obtenir un permis.

La Charte reconnaît qu’une personne a déjà cette connaissance si :

  • Elle a étudié pendant au moins trois ans, à temps plein, dans un établissement d’enseignement secondaire ou postsecondaire qui donne l’enseignement en français (école secondaire, cégep, université).
  • Elle a réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du secondaire au Québec.
  • Elle a obtenu un diplôme d’études secondaires au Québec, à compter de l’année scolaire 1985-1986.

Si vous ne remplissez pas l’une de ces conditions, vous devrez obtenir une attestation délivrée par l’Office québécois de la langue française (OQLF) ou détenir une attestation jugée équivalente par le gouvernement.

Les autres examens de français, tels que le test de français international (TFI), ne sont pas acceptés pour l’obtention du permis régulier.

Quelle est la situation de l’emploi au Québec?

La situation de l’emploi au Québec varie annuellement. Elle est tributaire de la demande de services d’une région à l’autre du Québec ainsi que des priorités du gouvernement en matière de main-d’œuvre dans le secteur public.

En effet, les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique peuvent travailler aussi bien dans le secteur public, qui est financé par l’État (hôpitaux, centres spécialisés, etc.), que dans le secteur privé (exercice libéral ou en cabinet).

Pour obtenir plus d’information sur la situation de l’emploi et aussi sur les salaires des professionnels, nous vous invitons à consulter les sites suivants :

Je désire m’inscrire. Quelle catégorie de cotisation choisir dans l’avis de cotisation si je n’ai pas encore trouvé un emploi?

En situation de recherche d’emploi, nous vous suggérons de choisir la catégorie « Membre régulier en milieu privé/public » avec l’assurance de l’Ordre. De cette façon, vous êtes libre de travailler dans un établissement dans le secteur privé ou public.

Lors du renouvellement de la cotisation annuelle (février-mars), vous serez en mesure de choisir la catégorie qui reflète votre situation selon le type d’emploi que vous occupez.

Est-il possible d’avoir un remboursement des frais de cotisation si je n’ai pas travaillé à temps plein?

Il n’existe pas de catégorie de cotisation pour une période temporaire ou pour un emploi à temps partiel. L’année d’inscription débute le 1er avril et se termine le 31 mars de chaque année.

Comment vais-je recevoir mon numéro de permis?

Vous recevrez votre numéro de permis par courriel. Par la suite, vous recevrez par la poste une enveloppe contenant des documents pour consultation, votre permis de pratique.

Contexte exceptionnel de la pandémie de COVID-19

Le traitement des demandes connaît actuellement des délais inhabituels.
L’OPPQ met en place des moyens pour accélérer le processus
et prie les candidats de bien vouloir l’excuser pour les désagréments causés par cette situation.

L’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ) répond à un nombre croissant de demandes de candidats diplômés à l’extérieur du Canada souhaitant obtenir un permis d’exercice de la physiothérapie. Pour exercer la profession de physiothérapeute (pht) ou de thérapeute en réadaptation physique (T.R.P.) au Québec, un candidat doit déposer une demande d’équivalence de diplôme et de formation.

Microcrédit pour les professionnels formés à l’étranger

L’organisme Microcrédit Montréal soutient financièrement les professionnels immigrants qui doivent mettre à jour leurs compétences ou entreprendre des démarches de reconnaissance de leurs acquis auprès d’un ordre professionnel. En savoir plus

Candidats français

Le processus de demande d’équivalence présenté ci-dessous s’adresse aux masso-kinésithérapeutes de France qui ont obtenu leur diplôme après 2019.

Les candidats français à l’admission qui ont obtenu leur diplôme en masso-kinésithérapie avant 2019 sont admissibles à l’Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (ARM) entre le Québec et la France.

Foire aux questions

Qu’est-ce que la physiothérapie, le physiothérapeute et le thérapeute en réadaptation physique?

Le physiothérapeute et le thérapeute en réadaptation physique (T.R.P.) sont les deux professionnels de la santé qui œuvrent dans le domaine de la physiothérapie.

Pour en savoir plus, consulter: 

Quel est le processus pour présenter une demande d’équivalence?

Afin de présenter une demande d’équivalence de diplôme et de formation, le candidat devra fournir plusieurs documents à l’Ordre et s’acquitter des frais afférents, soit la somme de 747,34 $ (taxes incluses). La demande sera alors analysée par le comité d’admission de l’OPPQ selon la scolarité et l’expérience du candidat dans le domaine de la physiothérapie.

À la suite des recommandations du comité d’admission, la demande sera présentée au comité exécutif de l’OPPQ, qui prendra la décision (accorder l’équivalence, l’accorder en partie, ou la refuser) et décidera des conditions à remplir pour l’obtention de l’équivalence (formation de mise à niveau). Le résultat de la demande sera ensuite acheminé au candidat.

Comment faire une demande d’équivalence?

La demande d’équivalence de diplôme et de formation doit contenir tous les documents suivants, en français ou en anglais :

Pour soumettre votre demande d’équivalence

Votre demande peut être acheminée au Service de l’admission: 

Note pour les envois par courriel: veillez svp à transmettre chaque fichier PDF individuellement. Vous pouvez expédier plusieurs courriels si le volume des pièces jointes l’exige.

OU

  • par la poste à: 

Service de l’admission
Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec
7151, rue Jean-Talon Est, bureau 700
Anjou (Québec) H1M 3N8
Canada

Comment s’effectue l’analyse de la demande d’équivalence?

L’analyse de la demande d’équivalence est effectuée par le comité d’admission de l’Ordre. Il se réunit de 4 à 5 fois par année.

L’analyse se fait en deux étapes : d’abord l’évaluation de la scolarité, ensuite l’analyse de l’expérience professionnelle du candidat. La scolarité est évaluée en fonction des diplômes soumis, du dossier étudiant et du contenu (descriptif) des cours suivis. L’expérience est évaluée à l’aide du bilan soumis, du CV et de tout autre document servant à faire valoir les acquis professionnels du candidat.

Il est possible qu’à la suite de la première analyse, l’équivalence ne puisse être confirmée. Le candidat devra alors faire l’objet d’une évaluation des compétences pour déterminer les conditions de sa mise à niveau (formation).

Qu’est-ce que l’évaluation des compétences?

Lorsqu’une première analyse du dossier du candidat ne permet pas d’établir quelles obligations doivent être imposées au candidat pour obtenir une équivalence, le comité d’admission peut demander à celui-ci de se soumettre à une évaluation des compétences.

Cette évaluation est basée sur des histoires de cas cliniques retrouvés de façon courante dans la pratique de la physiothérapie au Québec. Elle vise à permettre au candidat de démontrer sa maîtrise des compétences propres à la mise en œuvre d’un processus d’analyse et d’intervention en physiothérapie.

Les résultats de cette évaluation seront pris en compte pour décider des conditions à remplir pour obtenir l’équivalence (p. ex., formation de mise à niveau).

Des frais de 1 000$ sont exigibles pour passer l’évaluation des compétences.

Pour en savoir plus sur l’évaluation des compétences

Quoi faire en cas de désaccord avec le résultat de l’analyse de la demande?

Une fois informé du résultat de sa demande d’équivalence, le candidat peut, dans un délai réglementaire de 30 jours, demander la révision de la décision. Pour ce faire, il doit apporter des éléments nouveaux susceptibles d’influencer le comité de révision. Ce comité, mis en place pour l’occasion, est formé de trois membres qui ne siègent pas au comité d’admission ni au comité exécutif.

À la suite de la demande de révision et en cas de différend, le candidat peut avoir recours au « Commissaire à l’admission aux professions » anciennement nommé le Commissaire aux plaintes en matière de reconnaissance des compétences professionnelles de l’Office des professions du Québec. Ce dernier reçoit et examine les plaintes contre un ordre professionnel concernant la reconnaissance des compétences professionnelles, et transmet à cet ordre les recommandations qu’il juge utiles.

Dans quel établissement puis-je aller pour remplir les conditions requises pour obtenir une équivalence?

Pour un thérapeute en réadaptation physique

Pour obtenir une équivalence en tant que thérapeute en réadaptation physique, la prescription de l’Ordre peut se faire dans un cégep offrant le programme de technique de réadaptation physique (techniques de physiothérapie).

Actuellement, seul le Cégep Marie-Victorin offre un programme uniquement réservé aux candidats formés hors Québec ayant reçu une prescription de l’Ordre.

Pour obtenir plus d’information.

Pour un physiothérapeute

Pour obtenir une équivalence en tant que physiothérapeute, la prescription peut s’exécuter dans une université québécoise offrant le programme de physiothérapie. Cependant, seules l’Université de Montréal (en français) et l’Université McGill (en anglais) offrent un programme uniquement destiné aux candidats formés hors Québec ayant reçu une prescription de l’Ordre. Pour obtenir plus d’information, consultez les liens suivants: 

Université de Montréal

Université McGill

Devrais-je présenter une demande d’équivalence pour le titre de physiothérapeute ou pour le titre de thérapeute en réadaptation physique?

Afin de pouvoir présenter une demande d’équivalence en vue d’obtenir un permis de physiothérapeute, il est nécessaire d’obtenir une Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec (délivrée par le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration) qui reconnait minimalement une formation universitaire de premier cycle en physiothérapie.

Si le plus haut niveau d’études en physiothérapie reconnu est collégial, la demande d’équivalence devra être présentée pour le titre de thérapeute en réadaptation physique (désormais technologue en physiothérapie).

Titres et demande d’équivalence

Le Service de l’admission n’accepte plus de traiter simultanément deux demandes d’équivalence, l’une pour le titre de physiothérapeute et l’autre pour le titre de thérapeute en réadaptation physique (technologue en physiothérapie), présentées par un même candidat.

Le candidat devra présenter une première demande, pour l’un des deux titres, et obtenir une prescription du comité exécutif avant de pouvoir présenter une demande pour l’autre titre.

J'ai obtenu mon diplôme de masso-kinésithérapie en France et je souhaite obtenir un permis pour travailler au Québec. Quel est le processus d'admission qui me concerne?

Diplôme en masso-kinésithérapie obtenu après 2019

Les candidats de France qui ont obtenu leur diplôme en masso-kinésithérapie après 2019 doivent déposer une demande d’équivalence de diplôme ou de formation

Diplôme en masso-kinésithérapie obtenu avant 2019

Les candidats de France qui ont obtenu leur diplôme en masso-kinésithérapie avant 2019 sont admissibles à l’Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (ARM) entre le Québec et la France

En savoir plus

Pour obtenir plus de détails concernant la marche à suivre pour faire une demande d’équivalence, nous vous invitons à consulter le Guide à l’intention des candidats formés à l’extérieur du Canada souhaitant pratiquer la physiothérapie au Québec. Vous pourrez aussi y trouver et télécharger l’ensemble des documents essentiels à la préparation de votre demande d’équivalence.

Pour en apprendre davantage sur les règlements et autres aspects de votre future profession, nous vous invitons à vous rendre dans la section Membre.

Pour toute question, communiquez par courriel avec le service de l’admission de l’OPPQ à admission@oppq.qc.ca.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

L’examen de français du gouvernement est-il obligatoire pour avoir un permis?

Au Québec, la langue officielle est le français (Charte de la langue française, art. 35).

Si vous avez étudié dans une langue autre que le français, vous devez fournir une preuve de connaissance de la langue française conforme aux exigences de l’Office québécois de la langue française (OQLF) avant d’obtenir un permis.

La Charte reconnaît qu’une personne a déjà cette connaissance si :

  • Elle a étudié pendant au moins trois ans, à temps plein, dans un établissement d’enseignement secondaire ou postsecondaire qui donne l’enseignement en français (école secondaire, université).
  • Elle a réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du secondaire au Québec.
  • Elle a obtenu un diplôme d’études secondaires au Québec, à compter de l’année scolaire 1985-1986.

Si vous ne remplissez pas l’une de ces conditions, vous devez obtenir une attestation délivrée par l’Office québécois de la langue française (OQLF) ou détenir une attestation jugée équivalente par le gouvernement.

Les autres examens de français, tels que le test de français international (TFI), ne sont pas acceptés pour l’obtention du permis régulier.

Quelle est la situation de l’emploi au Québec?

La situation de l’emploi au Québec varie annuellement. Elle est tributaire de la demande de services d’une région à l’autre du Québec ainsi que des priorités du gouvernement en matière de main-d’œuvre dans le secteur public.

En effet, les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique peuvent travailler aussi bien dans le secteur public, qui est financé par l’État (hôpitaux, centres spécialisés, etc.), que dans le secteur privé (exercice libéral ou en cabinet).

Pour obtenir plus d’information sur la situation de l’emploi et aussi sur les salaires des professionnels, nous vous invitons à consulter les sites suivants :

Est-il possible d’avoir un remboursement des frais d’étude de dossier ou d’examen de compétences?

Le directeur et secrétaire général de l’Ordre autorise habituellement la fermeture du dossier et le remboursement partiel des frais lorsque son analyse par le comité d’admission n’a pas encore été faite. La partie retenue dépend de l’état d’avancement du traitement de votre dossier en interne. Cependant, une fois l’analyse du dossier effectuée par le comité d’admission, les frais ne sont plus remboursables.

En ce qui concerne les évaluations de compétences, les frais ne sont également pas remboursables.

Je désire interrompre ma démarche d’équivalence. Que dois-je faire pour fermer mon dossier?

Pour fermer votre dossier, vous devrez en faire officiellement la demande en nous expédiant une lettre signée. Vos documents vous seront alors retournés.

Je désire m’inscrire. Quelle catégorie de cotisation choisir dans l’avis de cotisation si je n’ai pas encore trouvé un emploi?

En situation de recherche d’emploi, nous vous suggérons de choisir la catégorie « Membre régulier en milieu privé/public » avec l’assurance de l’Ordre. De cette façon, vous êtes libre de travailler dans un établissement dans le secteur privé ou public. Lors du renouvellement de la cotisation annuelle (février-mars), vous serez en mesure de choisir la catégorie qui reflète votre situation selon le type d’emploi que vous occupez.

Est-il possible d’avoir un remboursement des frais de cotisation si je n’ai pas travaillé à temps plein?

Il n’existe pas de catégorie de cotisation pour une période temporaire ou pour un emploi à temps partiel. L’année d’inscription débute le 1er avril et se termine le 31 mars de chaque année.

Comment vais-je recevoir mon numéro de permis?

Vous recevrez votre numéro de permis par courriel. Par la suite, vous recevrez par la poste une enveloppe contenant des documents pour consultation, votre permis de pratique.