L’obtention d’un permis est obligatoire avant de devenir membre de l’Ordre. Celui-ci atteste que la personne a satisfait aux exigences de base pour exercer la profession de physiothérapeute ou de thérapeute en réadaptation physique au Québec.

Une personne qui détient un permis de l’OPPQ doit s’inscrire annuellement au Tableau pour avoir le droit d’utiliser un de ses titres et d’exercer la profession. Le Tableau est, en fait, la liste de tous les membres en règle de l’OPPQ. La demande d’inscription au Tableau se fait à l’aide d’un formulaire prévu à cet effet et la personne doit à ce moment payer les frais requis. L’année d’inscription débute le 1er avril et se termine le 31 mars.

Façons d’obtenir un permis:

Par ailleurs, le candidat aura l’obligation de:

Devenir membre: obtenir un permis

Toute personne qui possède une maîtrise en physiothérapie obtenue au Québec ou un diplôme en techniques de réadaptation physique (maintenant intitulé « techniques de physiothérapie »), en vertu du Règlement sur les diplômes délivrés par les établissements d’enseignement désignés qui donnent droit aux permis et aux certificats de spécialistes des ordres professionnels, peut obtenir, selon le cas, un permis de physiothérapeute ou de thérapeute en réadaptation physique et s’inscrire à l’OPPQ.

Le physiothérapeute

Comment faire pour obtenir un permis de physiothérapeute?

Le détenteur du diplôme en physiothérapie doit présenter au service de l’admission une demande de permis d’exercice et de première inscription au Tableau des membres. Afin de procéder à l’étude de sa demande, le diplômé doit soumettre les documents suivants:

  • Le formulaire de demande de permis d’exercice 1re inscription / physiothérapeute dûment remplie.
  • Une copie officielle du relevé de notes indiquant le grade obtenu ou, le cas échéant, tout diplôme en appui à sa demande. Note : Si votre diplôme n’a pas encore été délivré par votre université, une attestation de réussite émise par la direction du programme en physiothérapie sera acceptée. La personne responsable du programme la fera parvenir directement au service de l’admission. Toutefois, lorsque vous recevrez votre relevé de notes final ou diplôme, il sera nécessaire d’en faire parvenir une copie à l’Ordre afin de compléter votre dossier.
  • Une photo d’identité récente (photo de votre visage en petit format).
  • Pour les personnes ayant étudié dans une université anglophone du Québec, une preuve de connaissance de la langue française conforme aux exigences de l’Office québécois de la langue française (OQLF) sera demandée. Sans preuve de la connaissance de la langue française, l’Ordre ne peut vous délivrer de permis.
  • Le paiement des frais d’inscription, de cotisation, d’assurance responsabilité professionnelle et de toute cotisation spéciale (page 7, 8 ou 9 du formulaire de demande).
  • Facultatif – L’Aide-mémoire complété de tous les documents à fournir pour votre demande (page 10 du formulaire de demande).

Votre demande doit être acheminée par la poste ou par courriel au service de l’admission de l’Ordre. Vous pouvez également la faire parvenir par télécopieur à condition d’envoyer votre photo d’identité par courriel ou par la poste et d’effectuer votre paiement par carte de crédit.

Une fois la vérification des documents effectuée par le service de l’admission, le secrétaire de l’Ordre peut procéder à la délivrance de votre permis.

Le thérapeute en réadaptation physique

Comment faire pour obtenir un permis de thérapeute en réadaptation physique?

Le détenteur du diplôme en techniques de physiothérapie doit présenter au service de l’admission une demande de permis d’exercice et de première inscription au Tableau des membres. Afin de procéder à l’étude de sa demande, le diplômé doit soumettre les documents suivants:

  • Le formulaire de demande de permis d’exercice 1re inscription/ thérapeute en réadaptation physique dûment remplie.
  • Une copie officielle du relevé de notes indiquant le grade obtenu ou, le cas échéant, de tout diplôme en appui à sa demande. Note : Si votre diplôme n’a pas encore été délivré par votre cégep, une attestation de réussite émise par la direction du programme en techniques de réadaptation physique (techniques de physiothérapie) sera acceptée. La personne responsable du programme la fera parvenir directement au service de l’admission. Toutefois, lorsque vous recevrez votre relevé de notes final ou diplôme, il sera nécessaire d’en faire parvenir une copie à l’Ordre afin de compléter votre dossier.
  • Une photo d’identité récente (photo de votre visage en petit format).
  • Pour les personnes ayant étudié dans un cégep anglophone du Québec, une preuve de connaissance de la langue française conforme aux exigences de l’Office québécois de la langue française (OQLF) sera demandée. Sans preuve de la connaissance de la langue française, l’Ordre ne peut vous délivrer de permis.
  • Le paiement des frais d’inscription, de cotisation, d’assurance responsabilité professionnelle et de toute cotisation spéciale (pages 6, 7 ou 8 du formulaire de demande).
  • Facultatif- L’Aide-mémoire complété de tous les documents à fournir pour votre demande (page 9 du formulaire de demande).

Votre demande doit être acheminée par la poste ou par courriel au service de l’admission de l’Ordre. Vous pouvez également la faire parvenir par télécopieur à condition d’envoyer votre photo d’identité par courriel ou par la poste et d’effectuer votre paiement par carte de crédit.

Une fois la vérification des documents effectuée par le service de l’admission, le secrétaire de l’Ordre peut procéder à la délivrance de votre permis.

Autres informations importantes

Quels sont les types de permis délivrés par l’Ordre?

L’Ordre délivre trois types de permis : le permis régulier, le permis restrictif temporaire et le permis temporaire. Ces permis sont délivrés à chacune des catégories de professionnels de l’Ordre, les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique.

Permis régulier

Le permis régulier est délivré à tout candidat à l’exercice de la profession qui remplit l’une des conditions suivantes:

  • Être titulaire d’un diplôme reconnu (physiothérapeute ou thérapeute en réadaptation physique).
  • Être titulaire d’une équivalence de diplôme ou de formation.
  • Être titulaire d’une autorisation légale d’exercer la profession hors du Québec.

Permis restrictif temporaire

Le permis restrictif temporaire est délivré à tout candidat qui, dans son processus d’obtention d’une équivalence, doit effectuer une formation de mise à niveau. Le conseil d’administration détermine alors les conditions d’exercice du candidat.

Permis temporaire

Le permis temporaire est valide pour une période d’un an. Il est délivré aux candidats qui sont déclarés aptes à exercer leur profession, mais qui ne remplissent pas les exigences quant à la connaissance de la langue française. Ce permis peut être renouvelé (plus de 3 fois maximum) avec l’autorisation de l’Office québécois de la langue française (OQLF).

Quels sont les statuts possibles?

Tout professionnel de la physiothérapie qui détient un permis peut s’inscrire au Tableau de l’Ordre selon l’une des catégories de cotisation suivante: membre régulier, membre retraité ou membre hors Québec.

Membre régulier

Un membre régulier a le droit d’exercer sa profession partout au Québec. Il verse les cotisations annuelles et autres sommes dont il est redevable à l’Ordre et fournit une garantie contre sa responsabilité professionnelle. Il est à noter que l’Ordre accorde une réduction de 50 % de la cotisation si le membre n’a pas pu exercer sa profession pendant au moins six mois durant l’année financière en raison de maladie ou de congé de parentalité. Les membres qui poursuivent des études à temps plein peuvent aussi demander une réduction de 30 % tout en continuant de bénéficier de leur droit de pratique.

Membre retraité

Un membre retraité est un membre âgé de 60 ans et plus qui a cessé toute activité professionnelle ou bénévole en lien avec la profession.

Membre hors Québec

Un membre hors Québec est un membre qui exerce exclusivement ses activités professionnelles hors du Québec.

Je suis détenteur (trice) d’un diplôme reconnu d’un établissement québécois depuis plus de trois ans sans jamais avoir demandé de permis au Québec. Que faire pour obtenir un permis?

Vous devez présenter une demande de permis d’exercice au comité d’admission en vertu du Règlement sur les stages et les cours de perfectionnement de l’OPPQ.

Pour connaître la procédure, consultez la page « Reprise d’exercice« .

En savoir plus

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

Je suis diplômé(e) en physiothérapie d’une université québécoise. Quel est le délai pour obtenir mon permis après avoir soumis les documents pour ma première inscription à l’Ordre?

Le délai de réponse varie selon le volume de nouvelles inscriptions reçues. Nous faisons en sorte de considérer votre inscription comme une priorité. Si votre dossier est complet, votre demande devrait être traitée dans les 10 jours qui suivent sa réception.

Je suis diplômé(e) en physiothérapie d’une université québécoise. Ai-je droit à une attestation de manipulations et comment puis-je l’obtenir?

En référence à l’article 7 du Règlement sur les activités de formation des physiothérapeutes pour procéder à des manipulations vertébrales et articulaires les nouveaux finissants des années suivantes des universités mentionnées ci-dessous peuvent demander l’attestation articulaire (périphérique) :

  • Finissants de la maîtrise professionnelle en physiothérapie de l’Université de Montréal des cohortes 2015 et suivantes;
  • Finissants du continuum baccalauréat-maîtrise en physiothérapie de l’Université Laval des cohortes 2015 et suivantes;
  • Finissants de la maîtrise professionnelle en physiothérapie de l’Université McGill ayant suivi le cours optionnel Advanced Manual Therapy (PHTH 662) des cohortes 2015 et suivantes;
  • Finissants de la maîtrise professionnelle en physiothérapie de l’Université de Sherbrooke des cohortes 2016 et suivantes ayant réussi la formation sur les manipulations articulaires (PHT 815).

Pour ceux qui désirent obtenir une attestation de formation délivrée par l’OPPQ, nous vous invitons, une fois que vous serez membre, à vous rendre dans la section « Mon Compte », rubrique « Demande d’attestation manipulations« .

Quelle est la situation de l’emploi au Québec?

La situation de l’emploi au Québec varie annuellement. Elle est tributaire de la demande de services d’une région à l’autre du Québec ainsi que des priorités du gouvernement en matière de main-d’œuvre dans le secteur public.

En effet, les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique peuvent travailler aussi bien dans le secteur public, qui est financé par l’État (hôpitaux, centres spécialisés, etc.), que dans le secteur privé (exercice libéral ou en cabinet).

Pour plus d’information sur la situation de l’emploi et aussi sur les salaires des professionnels, nous vous invitons à consulter les sites suivants :

Je désire m’inscrire. Quelle catégorie de cotisation choisir dans l’avis de cotisation si je n’ai pas encore trouvé un emploi?

En situation de recherche d’emploi, nous vous suggérons de choisir la catégorie « Membre régulier en milieu privé/public » avec l’assurance de l’Ordre. De cette façon, vous êtes libre de travailler dans un établissement dans le secteur privé ou public. Lors du renouvellement de la cotisation annuelle (février-mars), vous serez en mesure de choisir la catégorie qui reflète votre situation selon le type d’emploi que vous occupez.

Est-il possible d’avoir un remboursement des frais de cotisations si je n’ai pas travaillé à temps plein?

Il n’existe pas de catégorie de cotisation pour une période temporaire ou pour un emploi à temps partiel. L’année d’inscription débute le 1er avril et se termine le 31 mars de chaque année.

Comment vais-je recevoir mon numéro de permis?

Vous recevrez votre numéro de permis par courriel. Par la suite, vous recevrez par la poste une enveloppe contenant des documents pour consultation, votre permis de pratique.

L’examen de français du gouvernement est-il obligatoire pour avoir un permis?

Au Québec, la langue officielle est le français (Charte de la langue française, art. 35).

Pour les personnes ayant étudié dans un cégep ou une université anglophone du Québec, vous devez fournir une preuve de connaissance de la langue française conforme aux exigences de l’Office québécois de la langue française (OQLF) avant d’obtenir un permis.

L’obtention d’un permis d’exercice de la physiothérapie au Québec varie en fonction de l’origine du diplôme et de la détention ou non d’un permis d’exercice régulier pour exercer la physiothérapie ailleurs qu’au Québec.

Je possède un permis d’exercice valide de physiothérapeute au Canada. Puis-je obtenir un permis d’exercice au Québec?

Tous les organismes canadiens de réglementation régissant la profession de physiothérapeute appuient la mobilité des physiothérapeutes à l’intérieur du Canada. Afin de respecter les obligations qui leur incombent en vertu de l’Accord – Libre échange canadien (ALEC), une entente sur les mesures de soutien à la mobilité de la main-d’œuvre a été conclue. Cette entente établit les conditions de reconnaissance pour les physiothérapeutes détenant une autorisation légale d’exercer dans une juridiction provinciale donnée. Au Québec, cette entente est mise en œuvre par un règlement dans le respect du Code des professions.

Vous pouvez donc obtenir un permis en faisant une demande de permis d’exercice et de première inscription — physiothérapeute et en y joignant une attestation de bonne conduite professionnelle (letter of good standing) des autorités compétentes.

Si vous ne détenez plus de permis valide pour exercer la physiothérapie, nous vous invitons à régulariser votre situation auprès des autorités compétentes avant de procéder à une demande de permis d’exercice.

Je suis diplômé(e) en physiothérapie au Canada, mais je n’ai jamais obtenu de permis. Comment faire pour obtenir un permis au Québec?

Étape 1 : déposer une demande d’équivalence pour candidats du Canada

Afin de pouvoir exercer votre profession au Québec, vous devrez d’abord obtenir un permis restrictif temporaire. Pour obtenir ce permis, vous devez être diplômé d’un programme de physiothérapie reconnu au Canada (depuis moins de trois ans) et présenter une demande d’équivalence incluant les documents suivants :

  • Une lettre de présentation faisant état de votre motivation et de vos intentions.
  • Le formulaire de demande d’équivalence pour candidats du Canada.
  • Le paiement des frais d’ouverture et d’analyse de dossier de 114,98 $, taxes incluses (chèque, carte de crédit, mandat poste).
  • Une preuve de la réussite de la composante écrite de l’examen de compétence national en physiothérapie de l’Alliance canadienne des organismes de réglementation en physiothérapie.
  • Une copie certifiée conforme du relevé de notes et de tout diplôme en appui à la demande (si non disponible au moment de la demande, une confirmation de réussite du programme de l’université et de l’obtention du grade de maîtrise en physiothérapie).
  • Un curriculum vitae à jour.
  • Le contrat d’acceptation du mentorat.

Étape 2 : obtenir un permis restrictif temporaire

À la suite de l’acceptation de votre demande d’équivalence par l’Ordre, vous pourrez remplir le formulaire d’inscription physiothérapeute Québec et la grille des tarifs afin d’obtenir un permis restrictif temporaire.

Pour en savoir davantage sur le permis restrictif temporaire, nous vous invitons à consulter les conditions d’utilisation d’un permis restrictif temporaire au Québec pour diplômés en physiothérapie d’une université canadienne reconnue hors Québec offrant le diplôme de physiothérapeute équivalent au diplôme reconnu donnant ouverture au permis de physiothérapeute.

Étape 3 : obtenir un permis régulier

Une fois votre processus d’équivalence achevé, vous pourrez obtenir un permis régulier. Vous devrez alors présenter les documents suivants :

L’ensemble de vos demandes doit être acheminé par la poste ou par courriel au service de l’admission de l’Ordre. Vous pouvez également les faire parvenir par télécopieur à condition d’envoyer votre photo d’identité par courriel ou par la poste et d’effectuer votre paiement par carte de crédit.

En savoir plus

Autres sujets d’intérêt

L’examen de français du gouvernement est-il obligatoire pour avoir un permis?

Au Québec, la langue officielle est le français (Charte de la langue française, art. 35).

Si vous avez étudié dans un cégep ou une université anglophone du Québec, vous devez fournir une preuve de connaissance de la langue française conforme aux exigences de l’Office québécois de la langue française (OQLF) avant d’obtenir un permis.

La Charte reconnaît qu’une personne a déjà cette connaissance si :

  • Elle a étudié pendant au moins trois ans, à temps plein, dans un établissement d’enseignement secondaire ou postsecondaire qui donne l’enseignement en français (école secondaire, cégep, université).
  • Elle a réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du secondaire au Québec.
  • Elle a obtenu un diplôme d’études secondaires au Québec, à compter de l’année scolaire 1985-1986.

Si vous ne remplissez pas l’une de ces conditions, vous devrez obtenir une attestation délivrée par l’Office québécois de la langue française (OQLF) ou détenir une attestation jugée équivalente par le gouvernement.

Les autres examens de français, tels que le test de français international (TFI), ne sont pas acceptés pour l’obtention du permis régulier.

Quelle est la situation de l’emploi au Québec?

La situation de l’emploi au Québec varie annuellement. Elle est tributaire de la demande de services d’une région à l’autre du Québec ainsi que des priorités du gouvernement en matière de main-d’œuvre dans le secteur public.

En effet, les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique peuvent travailler aussi bien dans le secteur public, qui est financé par l’État (hôpitaux, centres spécialisés, etc.), que dans le secteur privé (exercice libéral ou en cabinet).

Pour obtenir plus d’information sur la situation de l’emploi et aussi sur les salaires des professionnels, nous vous invitons à consulter les sites suivants :

Je désire m’inscrire. Quelle catégorie de cotisation choisir dans l’avis de cotisation si je n’ai pas encore trouvé un emploi?

En situation de recherche d’emploi, nous vous suggérons de choisir la catégorie « Membre régulier en milieu privé/public » avec l’assurance de l’Ordre. De cette façon, vous êtes libre de travailler dans un établissement dans le secteur privé ou public.

Lors du renouvellement de la cotisation annuelle (février-mars), vous serez en mesure de choisir la catégorie qui reflète votre situation selon le type d’emploi que vous occupez.

Est-il possible d’avoir un remboursement des frais de cotisation si je n’ai pas travaillé à temps plein?

Il n’existe pas de catégorie de cotisation pour une période temporaire ou pour un emploi à temps partiel. L’année d’inscription débute le 1er avril et se termine le 31 mars de chaque année.

Comment vais-je recevoir mon numéro de permis?

Vous recevrez votre numéro de permis par courriel. Par la suite, vous recevrez par la poste une enveloppe contenant des documents pour consultation, votre permis de pratique.

L’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ) répond à un nombre croissant de demandes de candidats diplômés à l’extérieur du Canada souhaitant obtenir un permis d’exercice de la physiothérapie. Pour exercer la profession de physiothérapeute (pht) ou de thérapeute en réadaptation physique (T.R.P.) au Québec, un candidat doit déposer une demande d’équivalence de diplôme et de formation.

Rappelons que cette section ne s’adresse pas aux candidats masseurs-kinésithérapeutes diplômés en France. Pour obtenir plus d’information à ce sujet, cliquez ici.

Microcrédit pour les professionnels formés à l’étranger

Le programme Objectif Reconnaissance de l’Association communautaire d’emprunt de Montréal (ACEM) soutient financièrement les professionnels immigrants qui doivent mettre à jour leurs compétences ou entreprendre des démarches de reconnaissance de leurs acquis auprès d’un ordre professionnel. En savoir plus.

La physiothérapie se définit au Québec comme une discipline de la santé de première ligne intervenant dans les domaines de la prévention et de la promotion de la santé, de l’évaluation, du diagnostic, du traitement et de la réadaptation des déficiences et incapacités touchant les systèmes neurologique, musculosquelettique et cardiorespiratoire de la personne.

La physiothérapie est pratiquée au Québec par deux catégories de professionnels, dont les champs d’activités sont réglementés par le Code des professions du Québec, ce qui rend obligatoire l’obtention d’un permis d’exercice. Ce permis est délivré par l’OPPQ aux candidats qui respectent les critères d’obtention.

Les seuls professionnels de la physiothérapie reconnus par le système québécois sont le physiothérapeute et le thérapeute en réadaptation physique. Pour porter l’un de ces deux titres professionnels, il faut être membre de l’OPPQ.

Les deux professions de la physiothérapie

Le physiothérapeute

Le physiothérapeute a une formation universitaire de niveau maîtrise. Il occupe tout le champ de la physiothérapie et peut être consulté en accès direct, ce qui signifie que le client n’a pas besoin de référence ou d’ordonnance médicale pour le consulter.

En savoir plus

Le thérapeute en réadaptation physique (T.R.P.)

Le thérapeute en réadaptation physique a une formation collégiale (3 ans). Il a besoin de l’évaluation du physiothérapeute ou encore d’un diagnostic médical et d’information pertinente sur la condition d’un client avant de pouvoir intervenir. La profession de thérapeute en réadaptation physique existe uniquement au Québec.

En savoir plus

Quel est le processus pour obtenir une demande d’équivalence?

Afin d’obtenir une demande d’équivalence de diplôme et de formation, le candidat devra présenter plusieurs documents à l’Ordre et s’acquitter des frais afférents, soit la somme de 747,34 $ (taxes incluses). La demande sera alors analysée par le comité d’admission de l’OPPQ selon la scolarité et l’expérience du candidat dans le domaine de la physiothérapie.

À la suite des recommandations du comité d’admission, la demande sera présentée au comité exécutif de l’OPPQ, qui prendra la décision (accorder l’équivalence, l’accorder en partie, ou la refuser) et décidera des conditions à remplir pour l’obtention de l’équivalence (formation de mise à niveau). Le résultat de la demande sera ensuite acheminé au candidat.

Comment faire une demande d’équivalence?

La demande d’équivalence de diplôme et de formation doit contenir tous les documents suivants, en français ou en anglais :

Votre demande doit être acheminée par la poste ou par courriel au service de l’admission de l’Ordre.

Comment s’effectue l’analyse de la demande d’équivalence?

L’analyse de la demande d’équivalence est effectuée par le comité d’admission de l’Ordre. Il se réunit de 4 à 5 fois par année.

L’analyse se fait en deux étapes : d’abord l’évaluation de la scolarité, ensuite l’analyse de l’expérience professionnelle du candidat. La scolarité est évaluée en fonction des diplômes soumis, du dossier étudiant et du contenu (descriptif) des cours suivis. L’expérience est évaluée à l’aide du bilan soumis, du CV et de tout autre document servant à faire valoir les acquis professionnels du candidat.

Il est possible qu’à la suite de la première analyse, l’équivalence ne puisse être confirmée. Le candidat devra alors faire l’objet d’une évaluation de compétence pour déterminer les conditions de sa mise à niveau (formation).

Quoi faire en cas de désaccord avec le résultat de l’analyse de la demande?

Une fois informé du résultat de sa demande d’équivalence, le candidat peut, dans un délai réglementaire de 30 jours, demander la révision de la décision. Pour ce faire, il doit apporter des éléments nouveaux susceptibles d’influencer le comité de révision. Ce comité, mis en place pour l’occasion, est formé de trois membres qui ne siègent pas au comité d’admission ni au comité exécutif.

À la suite de la demande de révision et en cas de différend, le candidat peut avoir recours au « Commissaire à l’admission aux professions » anciennement nommé le Commissaire aux plaintes en matière de reconnaissance des compétences professionnelles de l’Office des professions du Québec. Ce dernier reçoit et examine les plaintes contre un ordre professionnel concernant la reconnaissance des compétences professionnelles, et transmet à cet ordre les recommandations qu’il juge utiles.

Dans quel établissement puis-je aller pour remplir les conditions requises pour obtenir une équivalence?

Pour un thérapeute en réadaptation physique

Pour obtenir une équivalence en tant que thérapeute en réadaptation physique, la prescription de l’Ordre peut se faire dans un cégep offrant le programme de technique de réadaptation physique (techniques de physiothérapie).

Actuellement, seul le Cégep Marie-Victorin offre un programme uniquement réservé aux candidats formés hors Québec ayant reçu une prescription de l’Ordre.

Pour obtenir plus d’information.

Pour un physiothérapeute

Pour obtenir une équivalence en tant que physiothérapeute, la prescription peut s’exécuter dans une université québécoise offrant le programme de physiothérapie. Cependant, seules l’Université de Montréal (en français) et l’Université McGill (en anglais) offrent un programme uniquement destiné aux candidats formés hors Québec ayant reçu une prescription de l’Ordre. Pour obtenir plus d’information, consultez les liens suivants: 

Université de Montréal

Université McGill

En savoir plus

Pour obtenir plus de détails concernant la marche à suivre pour faire une demande d’équivalence, nous vous invitons à consulter le Guide à l’intention des candidats formés à l’extérieur du Canada souhaitant pratiquer la physiothérapie au Québec. Vous pourrez aussi y trouver et télécharger l’ensemble des documents essentiels à la préparation de votre demande d’équivalence.

Pour en apprendre davantage sur les règlements et autres aspects de votre future profession, nous vous invitons à vous rendre dans la section Membre.

Pour toute question, communiquez par courriel avec M. Uriel Pierre, secrétaire adjoint à l’admission de l’OPPQ, à upierre@oppq.qc.ca.

Autres sujets qui pourraient vous intéresser

L’examen de français du gouvernement est-il obligatoire pour avoir un permis?

Au Québec, la langue officielle est le français (Charte de la langue française, art. 35).

Si vous avez étudié dans une langue autre que le français, vous devez fournir une preuve de connaissance de la langue française conforme aux exigences de l’Office québécois de la langue française (OQLF) avant d’obtenir un permis.

La Charte reconnaît qu’une personne a déjà cette connaissance si :

  • Elle a étudié pendant au moins trois ans, à temps plein, dans un établissement d’enseignement secondaire ou postsecondaire qui donne l’enseignement en français (école secondaire, université).
  • Elle a réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du secondaire au Québec.
  • Elle a obtenu un diplôme d’études secondaires au Québec, à compter de l’année scolaire 1985-1986.

Si vous ne remplissez pas l’une de ces conditions, vous devez obtenir une attestation délivrée par l’Office québécois de la langue française (OQLF) ou détenir une attestation jugée équivalente par le gouvernement.

Les autres examens de français, tels que le test de français international (TFI), ne sont pas acceptés pour l’obtention du permis régulier.

Quelle est la situation de l’emploi au Québec?

La situation de l’emploi au Québec varie annuellement. Elle est tributaire de la demande de services d’une région à l’autre du Québec ainsi que des priorités du gouvernement en matière de main-d’œuvre dans le secteur public.

En effet, les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique peuvent travailler aussi bien dans le secteur public, qui est financé par l’État (hôpitaux, centres spécialisés, etc.), que dans le secteur privé (exercice libéral ou en cabinet).

Pour obtenir plus d’information sur la situation de l’emploi et aussi sur les salaires des professionnels, nous vous invitons à consulter les sites suivants :

Est-il possible d’avoir un remboursement des frais d’étude de dossier ou d’examen de compétences?

Le directeur et secrétaire général de l’Ordre autorise habituellement la fermeture du dossier et le remboursement partiel des frais lorsque son analyse par le comité d’admission n’a pas encore été faite. La partie retenue dépend de l’état d’avancement du traitement de votre dossier en interne. Cependant, une fois l’analyse du dossier effectuée par le comité d’admission, les frais ne sont plus remboursables.

En ce qui concerne les évaluations de compétences, les frais ne sont également pas remboursables.

Je désire interrompre ma démarche d’équivalence. Que dois-je faire pour fermer mon dossier?

Pour fermer votre dossier, vous devrez en faire officiellement la demande en nous expédiant une lettre signée. Vos documents vous seront alors retournés.

En combien de temps pourrai-je obtenir mon permis (en comptant ma demande d’équivalence)?

Le délai varie selon le dossier de chacun. Le traitement d’une demande d’équivalence se fait à l’intérieur de huit semaines à la suite de son analyse par le comité d’admission de l’Ordre. Ce délai peut s’allonger si le candidat doit faire l’objet d’une évaluation de compétence. Finalement, il faut considérer que la mise à niveau peut durer jusqu’à 15 mois.

Je désire m’inscrire. Quelle catégorie de cotisation choisir dans l’avis de cotisation si je n’ai pas encore trouvé un emploi?

En situation de recherche d’emploi, nous vous suggérons de choisir la catégorie « Membre régulier en milieu privé/public » avec l’assurance de l’Ordre. De cette façon, vous êtes libre de travailler dans un établissement dans le secteur privé ou public. Lors du renouvellement de la cotisation annuelle (février-mars), vous serez en mesure de choisir la catégorie qui reflète votre situation selon le type d’emploi que vous occupez.

Est-il possible d’avoir un remboursement des frais de cotisation si je n’ai pas travaillé à temps plein?

Il n’existe pas de catégorie de cotisation pour une période temporaire ou pour un emploi à temps partiel. L’année d’inscription débute le 1er avril et se termine le 31 mars de chaque année.

Comment vais-je recevoir mon numéro de permis?

Vous recevrez votre numéro de permis par courriel. Par la suite, vous recevrez par la poste une enveloppe contenant des documents pour consultation, votre permis de pratique.