L’hiver approche à grands pas, et vous devrez sans doute effectuer plusieurs tâches afin de bien préparer votre terrain pour la saison froide. Ramassage des feuilles mortes, fermeture de la piscine et installation d’abris de toile seront au rendez-vous au cours des prochaines semaines. Bien qu’essentielles, ces activités peuvent entraîner différents problèmes musculaires pouvant occasionner des blessures au dos, mais également nuire à l’accomplissement de vos tâches quotidiennes.

François Landry, physiothérapeute à la Clinique de physiothérapie du Plateau Mont-Royal, analyse la situation et vous donne quelques conseils simples pour prévenir ces blessures.

Quelques notions intéressantes sur les risques de blessures

La plupart des gens vivront au moins un épisode de lombalgie (mal de dos) au cours de leur vie. François Landry précise qu’il existe vraisemblablement, durant l’année, des vagues cycliques pendant lesquelles ce type de blessures est plus à risque. Prenons, par exemple, la période hivernale, où l’apparition des plaques de glace et le début de la saison de ski, qui causent de nombreuses glissades et chutes, concordent avec une augmentation de fractures. À l’automne, ce sont plutôt les muscles du dos qui sont mis à rude épreuve, notamment par le ramassage des feuilles mortes.

Les causes les plus fréquentes de blessures sont:

  • les postures assises inadéquates;
  • le soulèvement d’objets en flexion complète;
  • les efforts répétitifs;
  • les efforts physiques mal exécutés.

Quelques trucs simples de prévention

Comme le mentionne François Landry, le réflexe des gens est souvent le même: « Lorsque la température est clémente un dimanche après-midi, on décide de fermer la cour et on se dépêche à tout faire avant le coucher du soleil ». Toutefois, tel que l’indique le physiothérapeute, il est préférable de planifier sa préparation hivernale en suivant ces conseils.

  • Accordez-vous une plage horaire plus grande. Répartissez les travaux sur quelques jours ou même quelques semaines.
  • Fractionnez l’effort et diversifiez vos tâches: travaillez en petites sections, conjuguant ainsi plusieurs travaux de courte durée.
  • Prenez plusieurs pauses pendant et entre les travaux.
  • Ne surestimez pas votre corps. Évitez les charges trop lourdes et/ou les mouvements brusques.

François Landry rappelle que l’activité physique en général ainsi que de saines habitudes de vie aident beaucoup à prévenir les blessures. La physiothérapie peut aussi aider à les prévenir, par l’enseignement de stratégies ergonomiques pour la posture et du soulèvement adéquat de charges, deux des principales causes de hernie discale.

Comment le physiothérapeute traite-t-il les blessures au dos?

Même si l’on est extrêmement prudent et que l’on travaille selon des méthodes adéquates, le risque de blessures demeure toujours présent. Ainsi, le rôle principal du physiothérapeute en cas de blessure au dos est:

  • de diminuer l’inflammation;
  • de raccourcir la période d’incapacité;
  • d’améliorer l’articulaire, la force, la flexibilité et l’endurance musculaires;
  • de diminuer les risques de récidive;
  • de procéder à une reprogrammation musculaire en enseignant des patrons de mouvements et d’ergonomie adéquats.

Le physiothérapeute travaille, entre autres, avec une série d’exercices dynamiques visant à réenseigner au corps à faire travailler solidairement l’ensemble de ses muscles. C’est pourquoi il est important de consulter un professionnel dès l’apparition des premiers symptômes. Dans le cas contraire, si le dos cesse trop longtemps de travailler correctement, les autres muscles compenseront et pourraient à leur tour devenir sujets à blessures.

Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné. Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.