Vente libre des appareils à ultrasons : l’Ordre des pharmaciens invite ses membres à la prudence

À la recommandation de l’OPPQ, l’Ordre des pharmaciens a récemment invité ses membres à la prudence concernant la vente libre des appareils à ultrasons en les encourageant à orienter leurs clients vers un professionnel de la physiothérapie ou un médecin afin d’évaluer la pertinence de l’utilisation de ces appareils.

Les présidents des deux ordres, M. Denis Pelletier, physiothérapeute, et M. Bertrand Bolduc, pharmacien, avaient également échangé sur le sujet lors d’une rencontre en juin dernier.

Nous vous rappelons que l’analyse juridique menée par l’OPPQ en janvier 2014 n’a révélé aucun élément lui permettant d’empêcher la vente libre de ces appareils. C’est pourquoi l’OPPQ a transmis des mises en garde à des distributeurs d’appareils à ultrasons les informant des risques de préjudice pour la santé liés à l’utilisation de ces appareils par le grand public en plus de les aviser des lacunes de leur manuel d’utilisation.

Lire le dernier communiqué que l’Ordre a transmis à ses membres à ce sujet.