Accès aux publications scientifiques : l’OPPQ lance un projet pilote novateur

Du 4 mars au 28 juin 2019, les physiothérapeutes et thérapeutes en réadaptation physique québécois auront accès gratuitement à une sélection de journaux scientifiques de deux éditeurs majeurs lors d’un projet pilote novateur.

L’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec s’allie à un consortium de onze ordres du domaine de la santé pour offrir à ses membres un accès gratuit à plusieurs centaines de revues scientifiques éditées par Wolters Kluwer et Elsevier.

Parce que l’accès aux travaux scientifiques est un des obstacles majeurs aux modèles de soins basés sur les évidences scientifiques, l’OPPQ désire, avec ce projet pilote innovant, soutenir ses membres qui n’ont pas accès aux publications révisées par un comité de pairs dans l’intégration des données probantes à leur pratique.

Un projet en deux temps

Les membres de l’OPPQ pourront accéder aux publications des deux éditeurs, à tour de rôle, pour une durée de deux mois chacun. L’accès aux journaux scientifiques se fera à partir d’une page dédiée de la section « Membres » du site Web de l’Ordre.

Calendrier prévu de l’accès gratuit en vigueur pour les deux éditeurs :

  • Wolters Kluwer : du 4 mars 2019 au 30 avril 2019
  • Elsevier : du 1er mai au 28 juin 2019

Ces deux étapes permettront à l’Ordre de collecter des données sur l’utilisation des ressources bibliographiques par ses membres et sur la pertinence des publications offertes par les deux éditeurs. À la fin du projet, l’Ordre sollicitera l’opinion des physiothérapeutes et thérapeutes en réadaptation physique qui auront profité de l’accès aux publications scientifiques, dans le but de cerner leurs besoins et d’évaluer la faisabilité d’offrir un accès aux publications à plus long terme.

Les données recueillies au cours du projet pilote concerneront notamment :

  • les profils de physiothérapeute et de T.R.P. qui consultent des données probantes;
  • le volume de documents consultés et téléchargés;
  • la satisfaction des membres;
  • l’utilité perçue;
  • la valeur perçue d’un abonnement aux journaux scientifiques, etc.

Et après le projet?

L’OPPQ et le consortium d’ordres professionnels évalueront à la fin du projet la pertinence d’offrir à leurs membres un abonnement à un ou plusieurs éditeurs, selon l’expérience des membres et le coût proposé par les éditeurs.

Nous vous invitons donc à profiter de ce projet unique pour découvrir la recherche et les pratiques innovantes en physiothérapie!