Le 8 septembre, c’est la Journée mondiale de la physiothérapie !

La plupart des gens pensent que physiothérapie sert d’abord et avant tout à traiter les articulations et les muscles. Bien que cela soit vrai, la physiothérapie c’est beaucoup plus que cela!

« La physiothérapie peut être présente partout où il y a une diminution de la fonction physique. Que ce soit à la suite d’une maladie, d’un problème neurologique ou cardiovasculaire, d’une blessure, d’une opération ou d’un accident, le professionnel de la physiothérapie est à même de permettre à la personne de retrouver un rendement fonctionnel optimal  », explique Denis Pelletier, président de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ).

Voici trois exemples peu connus de situations où la physiothérapie favorise la récupération de la fonction et améliore la qualité de vie : l’incontinence, les problèmes respiratoires et les vertiges.

L’incontinence

3,3 millions de personnes sont atteintes d’incontinence au Canada. 1 homme sur 10 et 1 femme sur 3 souffriront d’incontinence urinaire au cours de leur vie. Ce symptôme apparaît lorsqu’il y a un problème dans le fonctionnement normal de la vessie et des muscles du plancher pelvien (muscles qui s’étendent entre le pubis et le coccyx). En physiothérapie, la rééducation périnéale et pelvienne peut aider à traiter ce problème.

Même les hommes en souffrent

Les hommes sont eux aussi touchés par l’incontinence, mais ils ont souvent beaucoup de mal à en parler. Cette situation est fréquemment liée à un problème de prostate. Elle peut également être causée par la présence de gouttes d’urine postmictionnelles (petites gouttes qui restent après avoir uriné), souvent associées à une obstruction de l’urètre. Environ 12 % des hommes en sont atteints. La rééducation périnéale et pelvienne est reconnue comme étant très efficace pour résoudre les problèmes d’incontinence chez l’homme. Les séances de physiothérapie accélèrent la résorption des symptômes et préviennent l’affaiblissement musculaire.

Pour en savoir plus sur l’incontinence :

Incontinence urinaire et fausses croyances: tester vos connaissances!

Traiter l’incontinence pour améliorer sa qualité de vie

Les problèmes respiratoires

Plusieurs maladies qui affectent les poumons entraînent des symptômes tels que l’essoufflement, la toux, l’accumulation de sécrétions et la fatigue. La rééducation pulmonaire et la réadaptation cardiorespiratoire par la physiothérapie constituent des approches efficaces dans le traitement des conditions suivantes :

  • Bronchite chronique
  • Emphysème
  • Asthme
  • Bronchiectasie
  • Fibrose kystique
  • Fibrose pulmonaire
  • Insuffisance et maladies cardiaques
  • Chirurgie cardiaque ou pulmonaire
  • Déconditionnement

Administration et ajustement de l’oxygène

Grâce à diverses techniques et exercices, les professionnels de la physiothérapie peuvent améliorer la ventilation des poumons, dégager les sécrétions des voies respiratoires, intervenir sur le contrôle de la respiration et faire diminuer les symptômes ressentis. Depuis septembre 2017, s’il dispose d’une ordonnance individuelle ou collective, le physiothérapeute peut administrer et ajuster l’oxygène des patients ayant besoin d’un apport supplémentaire en oxygène.

Les vertiges positionnels

Le vertige est un problème fréquent qui touche de nombreuses personnes, quel que soit l’âge ou le sexe. Si ce phénomène est souvent confondu avec les étourdissements, plusieurs causes peuvent l’expliquer, comme le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) résultant d’un détachement de cristaux dans l’oreille interne. Pour comprendre l’origine du vertige positionnel, il faut savoir que nos oreilles s’apparentent à un système de tuyauterie. Elles sont composées de canaux (3 canaux à gauche et 3 canaux à droite) remplis d’un liquide. Pour des raisons encore méconnues, il peut arriver que des particules (cristaux) de la paroi se détachent et se dispersent dans le liquide de l’oreille touchée. Le détachement de ces cristaux provoque des vertiges lorsque la personne bouge, se couche, change de position, etc.

La rééducation vestibulaire

Le professionnel de la physiothérapie formé en rééducation vestibulaire est l’un des professionnels de la santé les plus qualifiés pour traiter ce type de vertige. Une fois qu’il a déterminé dans quel canal les particules se promènent et dans quelle partie précise elles se situent, il utilise différentes techniques de repositionnement (ou libératoires). Ces techniques ont pour objectif de diriger les cristaux vers un réservoir (appelé utricule) où ils seront détruits naturellement par le corps. Les résultats peuvent être immédiats, même si la personne est aux prises avec le problème depuis plusieurs années.

Pour en savoir plus sur les vertiges positionnels :

Vertige et physiothérapie: comprendre les causes et les traitements

Vertige et physiothérapie: 6 fausses croyances qui vous feront tourner la tête

Améliorer l’accessibilité dans le secteur public

«  Actuellement au Québec, 18 000 personnes sont en attente de services pour recevoir des soins en physiothérapie dans le réseau public. Cela représente un défi de taille et nous ne manquons jamais une occasion de faire valoir à quel point la physiothérapie est un élément clé dans le rétablissement des fonctions des gens malades ou blessés. Le professionnel de la physiothérapie joue un rôle fondamental dans le traitement de la douleur. Si l’accessibilité était plus grande dans le secteur public, cela permettrait, entre autres, de réduire considérablement la consommation d’opiacés  », confie Denis Pelletier. 

Abonnez-vous à l’infolettre du blogue de l’OPPQ pour recevoir toutes les nouvelles qui touchent la physiothérapie.