Pratiques avancées

L’OPPQ considère que l’optimisation des soins de santé au Québec passe inévitablement par une attribution de rôles plus poussés, non traditionnels en physiothérapie. Ainsi, la répartition de nouvelles responsabilités permettra aux physiothérapeutes et thérapeutes en réadaptation physique de répondre, de façon autonome et entière, aux besoins physiothérapiques de la population et de lui assurer des soins de qualité.

 Les pratiques avancées pour les physiothérapeutes

 En janvier 2011 le CA adoptait une résolution comportant plusieurs actions à mener dans le cadre du dossier des pratiques avancées. Ainsi, un comité spécial a été formé afin de :

  •  concevoir la stratégie et le plan d’action en vue de l’implantation des pratiques avancées ;
  •  rédiger un mémoire aux fins de représentation auprès des différentes instances.

En avril 2011, la parution d’une revue de littérature sur les pratiques avancées en physiothérapie exposait les préoccupations mondiales à cet effet.

Actuellement, l’OPPQ déploie sa stratégie afin d’obtenir des gains significatifs auprès des principales instances décisionnelles.

Les pratiques avancées pour les thérapeutes en réadaptation physique

Au cours de l’année 2012, un groupe de travail a été formé afin de répertorier des pratiques physiothérapiques qui pourraient incomber aux T.R.P. et qui permettraient d’améliorer le système de santé québécois.

L’OPPQ tiendra ses membres informés des progrès de ce dossier.