COVID-19: Divers outils de téléréadaptation disponibles

Dernière mise à jour: 23 mars 2020

Dans le contexte exceptionnel de la pandémie de COVID-19, l’Ordre accepte le recours à l’entretien téléphonique en physiothérapie et suggère à ses membres de l’utiliser pour déterminer le caractère urgent ou non d’une condition ainsi que pour offrir des services de physiothérapie pour les cas qui s’y prêtent.

L’Ordre considère également acceptable l’utilisation des moyens de visioconférence suivants dans le milieu privé:

  • Zoom
  • Skype
  • Facetime

La consultation en téléréadaptation ou par téléphone

Admissibilité à la téléréadaptation

Par téléphone, le professionnel peut poser des questions spécifiques sur la condition du client.

Cet entretien téléphonique permettra au professionnel de:

  • Documenter succinctement la condition du client
  • Déterminer si la consultation en physiothérapie devrait être effectuée en présentiel ou à distance

Bien préparer la consultation

Avant la consultation, l’OPPQ recommande de prendre contact avec le client et de lui offrir des renseignements pertinents, tels que :

  • L’outil utilisé pour la séance: téléphone, visioconférence ou plateforme de téléréadaptation
  • La durée du rendez-vous
  • Le montant des honoraires
  • Les méthodes de paiement envisagées

À la suite de la consultation

Les honoraires pour les services rendus peuvent être perçus à la fin de la consultation.

Le professionnel doit également veiller à documenter ses interventions.

Milieux publics

L’OPPQ recommande aux membres qui exercent dans le milieu public d’entrer en communication avec le centre de coordination de télésanté de leur établissement afin de connaître les modalités applicables aux services de téléréadaptation. 

Organismes payeurs

La SAAQ et la CNESST ont indiqué que, dans le contexte actuel, elles acceptaient de rembourser les soins et les services de physiothérapie offerts en téléréadaptation dans le respect des règles de leurs ordres professionnels.

La SAAQ a indiqué qu’elle accepterait de rembourser les télétraitements ou les téléconsultations jusqu’aux tarifs maximums prévus pour les consultations en clinique. 

La CNESST a précisé le 20 mars 2020 qu’elle rembourserait les services dispensés par téléphone ou en ligne. 

Assureurs privés

La décision de rembourser les services de physiothérapie offerts par le biais de la téléréadaptation revient à l’assureur privé, selon le contrat d’assurance conclu avec son assuré.

Les professionnels peuvent inviter leurs clients à contacter leur assureur pour vérifier que celui-ci accepte la téléréadaptation et prendre connaissance de ses exigences à cet égard.

Plateformes de téléréadaptation

L’OPPQ invite ses membres à s’informer auprès des compagnies qui proposent des services de téléréadaptation à faible coût ou même gratuitement en cette période exceptionnelle.

L’OPPQ tient à rappeler que le bien-être des clients doit continuer de guider les décisions cliniques prises par les professionnels de la physiothérapie.