Publication d’un outil interactif concernant l’utilisation de l’IRM en présence de douleurs musculosquelettiques chez les adultes

8 Mai 2017

En janvier dernier, à la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a publié des recommandations visant à optimiser l’utilisation de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) en présence de douleurs musculosquelettiques chez les personnes adultes du Québec.

Le rapport, composé de trois volets, présente :

  • un portrait de l’utilisation globale de l’IRM au Québec et une analyse comparative avec les provinces canadiennes et autres juridictions similaires;
  • une synthèse des indications cliniques justifiant le recours à l’IRM en présence de douleurs musculosquelettiques;
  • une revue des stratégies et méthodes favorisant une utilisation optimale de l’IRM.

Dans cette même lignée, l’INESSS a également conçu un outil interactif d’aide à la décision et une fiche synthèse à l’intention des cliniciens. Basés sur les données probantes et les consensus d’experts, ceux-ci présentent une synthèse des indications cliniques permettant d’évaluer la pertinence de recourir, ou non, à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) dans les cas de lombalgie, de cervicalgie, de gonalgie et de douleur à l’épaule.  

Consultez l’outil interactif intitulé Utilisation optimale de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) dans les cas de douleurs musculosquelettiques (DMS) ainsi que la fiche synthèse.