Chronique recherche

UTILISATION D’UN APPAREIL D’ENTRAINEMENT ELLIPTIQUE À POSITION ALLONGÉE POUR LA RÉADAPTATION APRÈS UNE ARTHROPLASTIE DU GENOU OU DE LA HANCHE

 

Par Shawn M. Robbins, Dr, pht, chercheur au département de réadaptation de l’Université McGill ; Ibrahima Diallo, pht, Hôpital Catherine-Booth ; et Christine Arbour, Yun Ho Chang, Thomas Kirkman-Gagnon, Altaf D. Mapara, David M. Strenger, étudiants en physiothérapie de l’Université McGill

Par Shawn M. Robbins, Dr, pht, chercheur au département de réadaptation de l’Université McGill ; Ibrahima Diallo, pht, Hôpital Catherine-Booth ; et Christine ArbourYun Ho ChangThomas Kirkman-GagnonAltaf D. MaparaDavid M. Strenger, étudiants en physiothérapie de l’Université McGill

L’objectif de l’étude visait à évaluer l’efficacité de l’utilisation d’un appareil d’entraînement elliptique à position allongée (Nustep) combinée à un programme de réadaptation fonctionnelle après une arthroplastie totale du genou, une arthroplastie totale de la hanche ou une hémiarthroplastie de la hanche, ainsi qu’à en évaluer la faisabilité et la sécurité. 

MÉTHODE 

Cette étude a été réalisée à l’aide d’un modèle avant/après et les participants ont été recrutés parmi les patients hospitalisés de l’unité orthopédique d’un hôpital de réadaptation. Seize participants ont été choisis, dont neuf patients opérés pour une arthroplastie totale du genou, cinq pour une arthroplastie totale de la hanche, et deux pour une hémiarthroplastie de la hanche. Les participants ont utilisé un appareil d’entraînement elliptique à position allongée sur une base quotidienne, en semaine, conjointement à un programme de réadaptation fonctionnelle. Les mesures primaires comprenaient la performance au test Timed Up-and-Go (TUG) ainsi qu’au test de marche en six minutes (T6M) et les résultats selon la sous-échelle de fonction Western Ontario and McMaster Arthritis Index (WOMAC). 

Les mesures secondaires comprenaient les mesures sur l’appareil d’entraînement elliptique, les résultats selon la sous-échelle de douleur WOMAC et les événements indésirables. Les mesures ont été effectuées en début de programme et au moment du départ de l’hôpital ou après un suivi de trois semaines. Les données ont été analysées à l’aide du test de Wilcoxon, du test de Student pour échantillons appariés, et de l’ampleur de l’effet.

nustep

RÉSULTATS  

Des améliorations importantes ont été observées dans les mesures primaires et secondaires (p < 0,01). L’utilisation d’un appareil d’entraînement elliptique à position allongée combinée à un programme de réadaptation fonctionnelle a produit des effets de degré modéré à élevé (d = 0,72 à 1,18) pour toutes les mesures primaires et secondaires.


CONCLUSION 
 

L’utilisation d’un appareil d’entraînement elliptique à position allongée combinée à un programme de réadaptation fonctionnelle a entraîné une amélioration importante et sécuritaire de la mobilité fonctionnelle. Les futures recherches devraient porter sur des essais cliniques comparatifs.

Le rapport de cette étude sera finalisé au cours des prochains mois.