Développement et soutien professionnels
Par Sandy Sadler, pht Directrice du développement et du soutien professionnels

Par Sandy Sadler, pht
Directrice du développement et du soutien professionnels

LE RÔLE DES PROFESSIONNELS DE LA PHYSIOTHÉRAPIE AUPRÈS DES PERSONNES ATTEINTES D’UNE INFECTION À VIH/SIDA  : UNE TENDANCE INTERNATIONALE 

Lors de la dernière édition de la World Confederation for Physical Therapy, qui a eu lieu en mai dernier à Singapour, la plupart des thématiques touchant le vaste champ de la physiothérapie ont été abordées. Dans le cadre de cet article, nous trouvions intéressant de partager le résumé d’une conférence portant sur le rôle peu connu, mais non négligeable, de la physiothérapie auprès des personnes atteintes d’une infection à VIH/sida.

Sur le plan international, on observe que l’on accorde de plus en plus d’importance aux équipes de réadaptation dans les soins aux personnes séropositives. Plusieurs raisons expliquent cette tendance. Premièrement, le VIH/sida est décrit par plusieurs comme une maladie chronique qui entraîne des handicaps épisodiques, c’est-à-dire qui présente des périodes imprévisibles et fluctuantes d’invalidité, tout comme l’arthrite et la sclérose en plaques. Contrairement au VIH/ sida, ces maladies sont bien connues du domaine de la réadaptation et il n’y a aujourd’hui plus de preuve à faire quant à la pertinence de l’intervention de professionnels de la physiothérapie auprès de cette clientèle. Le parallèle peut être fait avec la clientèle séropositive qui vit des problématiques fonctionnelles importantes au cours de sa vie.

De plus, grâce au succès des traitements médicamenteux, le nombre de personnes qui vivent et vieillissent avec le VIH augmente. Plusieurs personnes séropositives ont maintenant une vie plus longue et une meilleure qualité de vie. Il ne sera pas rare de rencontrer cette clientèle dans la pratique physiothérapique. Cependant, le processus de vieillissement avec le VIH présente des défis qui diffèrent de ceux d’autres personnes vieillissantes et un professionnel actif auprès d’une clientèle âgée doit en être conscient.

L’émergence du rôle des professionnels de la physiothérapie auprès de la clientèle atteinte d’une infection à VIH/sida n’est donc pas surprenante. L’expertise des professionnels de la physiothérapie est tout à fait indiquée pour aider ces individus à réaliser leur plein potentiel physique et pour améliorer leur autonomie. À cet effet, le Groupe de travail canadien sur le VIH et la réinsertion sociale met à la disposition des intervenants œuvrant en réadaptation un document traitant de façon assez exhaustive des interventions de réadaptation les plus appropriées chez cette clientèle. Un chapitre est également consacré aux interventions qui favorisent la réadaptation des enfants et des bébés séropositifs, aspect fort important de la réalité de certains milieux de soins. Ce document est intitulé : Un guide complet des soins aux personnes atteintes d’une infection à VIH – Module 7 : Services de réadaptation

Communique - entente entre physio et pharmaciens