Inspection professionnelle

Gilbert Chartier, pht
Directeur de l’inspection professionnelle
Président du comité d’inspection professionnelle

La trousse d’inspection professionnelle : des outils d’amélioration de la pratique quotidienne. N’attendez pas un avis d’inspection pour profiter de ses avantages

Même si l’inspection professionnelle est une activité formelle de surveillance de la pratique destinée à assurer la protection du public, tous les outils développés à cette intention constituent, lorsqu’ils sont utilisés au quotidien, des outils de base et de référence afin d’organiser ses propres suivis. En plus de permettre de vérifier si sa pratique est conforme aux règles de compétences, ils contribuent à planifier des activités de formation ou d’amélioration qui compenseront les lacunes décelées par le membre lui-même.

La plupart des documents inclus dans la trousse d’inspection vous offrent un bagage de renseignements susceptibles de vous accompagner dans vos activités d’amélioration continue.

Voici comment les utiliser dans votre quotidien.

LE GUIDE SUR LA TENUE DES DOSSIERS ET LA GRILLE D’ÉVALUATION DE LA TENUE DES DOSSIERS

shutterstock_129391094 (1)Le guide sur la tenue des dossiers constitue la référence ultime pour la tenue des dossiers. Chaque élément y est défini et appuyé d’exemples par clientèle. Rédigé en consultation avec des groupes d’experts, ce guide actualise le règlement sur la tenue des dossiers, qui a pour but d’encadrer, par son poids juridique, le contenu général des dossiers.

Le guide fait constamment l’objet d’une mise à jour par les membres du comité d’inspection professionnelle (CIP), qui clarifient certaines définitions ou qui les enrichissent par de nouveaux exemples. Le document permet notamment de vérifier si une donnée est considérée comme essentielle à la clientèle traitée. De plus, étant structuré en fonction du modèle SOAPIE, reconnu par la majorité des professions de la santé, ce modèle favorise une approche logique, concise et systématique, non seulement dans la rédaction du dossier, mais aussi dans le déroulement d’une séance d’évaluation ou de thérapie.

Le guide sur la tenue des dossiers permet au clinicien de systématiser son approche clinique, à partir du moment où il accueille son client jusqu’au bilan final de ses interventions, en passant par l’évaluation, l’analyse des données et le traitement. Il réfère également à des éléments plus généraux, parfois subtils, mais combien importants à considérer, tels que les annotations, correspondances et autres documents relatifs aux services professionnels rendus ou encore, l’identification professionnelle ou la lisibilité des documents. La structure de ce guide peut même servir de modèle de formulaire. Comme chaque milieu clinique, qu’il soit public ou privé, présente des contingences qui lui sont propres (type de clientèle, approches particulières utilisées, exigences d’agents payeurs, présence d’autres intervenants professionnels, etc.), il revient à chacun de créer ses outils en les adaptant à sa réalité. Le grand point qui les rassemble demeure cette structure proposée par le guide sur la tenue des dossiers que l’Ordre offre à ses membres.

La grille d’évaluation de la tenue des dossiers, quant à elle, est un outil très intéressant pour le professionnel en physiothérapie lorsqu’il désire évaluer sa tenue des dossiers, ou encore, pour les comités de pairs qui ont comme mandat d’évaluer la tenue des dossiers entre collègues.

LE QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE

Que ce soit en début de nouvelle période de référence pour le Portfolio de la PACC ou afin de faire une révision périodique, remplir le questionnaire sur la pratique professionnelle représente un exercice de choix. C’est un excellent moyen pour le membre de revoir ses objectifs de formation en lien avec le formulaire A du Portfolio. À l’aide du questionnaire, le professionnel de la physiothérapie, qu’il soit clinicien ou non, peut en arriver à s’observer lui-même, à s’interroger régulièrement sur la pertinence de ses façons de procéder, à se remettre en question en quelque sorte — même lorsqu’il croit faire le bon geste — afin d’éviter la routine, les automatismes et la systématisation. Ce processus lui permet d’effectuer une réflexion en profondeur sur toutes les sphères de sa pratique quotidienne. Cet exercice de bilan réflexif est basé sur des principes de métacognition très utilisés en pédagogie. Le sujet étant très pertinent dans le cadre de l’amélioration des compétences, nous consacrerons une chronique entière à ce sujet dans les mois à venir.

De plus, pour les gestionnaires, le questionnaire sur la pratique professionnelle représente un outil très intéressant pour bâtir ou compléter un processus d’évaluation annuelle des professionnels.

LE GUIDE SOAPIE

Ainsi qu’il a été mentionné plus haut, le guide sur la tenue des dossiers est structuré en fonction du modèle SOAPIE, reconnu par la majorité des professions de la santé. Le guide SOAPIE décrit les principes généraux relatifs à la tenue des dossiers, le contenu d’une évaluation initiale ainsi que les erreurs fréquentes à éviter dans la tenue des dossiers. Nous vous encourageons à le consulter occasionnellement, car ce document succinct peut vous rappeler les grandes lignes à respecter dans la tenue des dossiers.


UNE ANNÉE BIEN REMPLIE À    L’INSPECTION

Le 31 mars 2013 marquait la fin d’un cycle complet et officiel de l’utilisation de nos nouveaux outils d’inspection.

Au total, 1 031 activités — comprenant les autoévaluations, les visites de surveillance générale et les visites d’inspection particulières avec observation — ont été comptabilisées.

En touchant un grand nombre de membres, l’inspection s’assure de cibler les professionnels qui ont le plus besoin de nos services de soutien dans leur pratique. Comme l’a exprimé une majorité des membres inspectés, si le processus est long, il tend à rapporter sur le plan professionnel.

Comme l’a exprimé une majorité des membres inspectés, même si le processus demande un peu de temps, son apport sur le plan professionnel est indéniable.

DIAPORAMA EN LIGNE

Un diaporama intitulé La tenue des dossiers en physiothérapie, harmonisé au guide sur la tenue des dossiers et au guide SOAPIE, donne une valeur ajoutée à l’ensemble des outils de la trousse d’inspection. Considérez-le

comme votre premier cours en ligne sur la tenue des dossiers et sur le fonctionnement de l’inspection professionnelle. Il constitue une véritable source de réponses à la majorité de vos questions.

À VENIR

  • ATTRIBUTION DE HFC AUX MEMBRES VISÉS PAR UN AVIS FORMEL D’INSPECTION

Bonne nouvelle : en reconnaissance de l’importance du processus d’inspection ainsi que de l’investissement et de l’application qu’il exige, les membres qui auront été visés par un avis formel d’inspection professionnelle pourront désormais s’attribuer cinq HFC en activités autonomes d’apprentissage. Les membres auront la responsabilité de les consigner dans leur Portfolio en accord avec la Politique d’amélioration continue des compétences (PACC).

  • POSSIBILITÉ DE REMPLIR LES DOCUMENTS À L’ÉCRAN

Il sera bientôt possible de remplir chacun des documents directement à l’écran.

  • INSPECTION FORMELLE DU PORTFOLIO

La période 2010-2013 de votre Portfolio de formation continue étant terminée depuis le 31 mars dernier, il revient à la Direction de l’inspection professionnelle d’en vérifier le contenu. Par conséquent, le document
Grille d’inspection du Portfolio fera désormais partie de la trousse d’inspection. Nous vous encourageons à remplir l’ensemble de votre Portfolio. Des consignes à cet effet seront ajoutées aux guides explicatifs.