Mise en garde: téléréadaptation et partage de données sensibles

L’OPPQ recommande aux professionnels qui utilisent la téléréadaptation de faire preuve de prudence lorsqu’une consultation amène le patient à partager des informations sensibles ou à dévoiler une partie intime du corps.

Par exemple, dans le cadre d’une consultation en rééducation périnéale et pelvienne (RPP), il est important que les professionnels qui doivent examiner des images d’un plancher pelvien utilisent des plateformes sécurisées afin de garantir la sécurité des données partagées.

L’Ordre conseille vivement aux professionnels concernés de faire les vérifications requises auprès de leurs fournisseurs de solution technologique à ce sujet.

La téléréadaptation en temps de pandémie

Dans un contexte d’urgence sanitaire, l’Ordre a assoupli quelques règles relatives à la téléréadaptation pour favoriser une plus grande accessibilité aux soins de physiothérapie.

D’ailleurs, la téléréadaptation connaît un succès important et quelques milliers de consultations à distance ont eu lieu à travers le Québec.