Port du masque: le point sur l’obligation en fonction des milieux

Un arrêté ministériel publié le 11 mai 2022 précise quels milieux doivent obligatoirement maintenir le port du masque après le 14 mai 2022.

Milieux publics et cliniques médicales

Le port du masque demeurera obligatoire pour les professionnels et les patients dans les milieux suivants:

  • Centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés (excluant les hôpitaux psychiatriques) 
  • CHSLD (publics et privés)
  • CLSC
  • Cliniques médicales (ou cabinets) avec médecins, infirmières ou infirmières-auxiliaires

Cliniques privées et soins à domicile

L’arrêté ministériel lève l’obligation du port du masque dans les milieux de soins privés.  

Toutefois, par mesure de précaution, l’OPPQ conseille aux professionnels de maintenir le port du masque dans les cliniques de physiothérapie et lors de soins à domicile.

À noter: la consigne ministérielle indique que les professionnels qui exercent dans une clinique en présence d’un médecin, d’une infirmière ou d’une infirmière-auxiliaire doivent se conformer à l’obligation de porter le masque.

L’OPPQ encourage également le port du masque chez la clientèle.

Plusieurs mesures restent en vigueur 

Mesures d’hygiène et de désinfection

Les mesures d’hygiène et de désinfection demeurent en vigueur. Toute mise à jour des guides de l’INSPQ à ce sujet fera l’objet d’une communication aux membres.

Exclusion des personnes symptomatiques

L’OPPQ rappelle qu’il convient de continuer à vérifier l’absence de symptômes de la COVID-19 chez les patients et leur accompagnateur avant toute activité en présentiel. L’ajout d’une note au dossier du client, indiquant l’absence ou la présence de symptômes, est par ailleurs recommandée.

L’OPPQ procédera à la mise à jour des informations présentées sur son site Web dans les prochains jours.