Port du masque de procédure par le patient: une nouvelle recommandation

Le port du masque de procédure est désormais recommandé pour les personnes de 10 ans et plus. Le port du couvre-visage lavable n’est plus recommandé dans le cadre de traitements reçus en clinique de physiothérapie. 

Cette nouvelle directive de l’INSPQ concerne tous les secteurs de soins.

Il est recommandé de rappeler cette directive au patient lors de la prise de rendez-vous. Les professionnels peuvent d’ailleurs inviter celui-ci à consulter la page dédiée aux patients sur le site de l’OPPQ s’il souhaite s’informer à ce sujet.

Remise du masque au patient et facturation

Le professionnel remet sans frais un masque de procédure à tout patient qui se présente à son rendez-vous le visage découvert ou avec un couvre-visage.

La modification des honoraires est permise pour tenir compte des coûts supplémentaires associés aux mesures sanitaires qui doivent être mises en place pour éviter la propagation du virus. Cette éventuelle augmentation doit se faire dans des proportions raisonnables.

Patient qui ne porte pas de masque

Certains patients ne sont pas tenus de porter de masque. C’est le cas notamment:

  • Des enfants de moins de 2 ans
  • Des personnes ayant une maladie cardio-respiratoire sévère
  • Des personnes ayant des problèmes d’hypersalivation sévères
  • Des personnes ne pouvant mettre ou retirer par elles-mêmes un masque, comme celles ayant un problème de mobilité du haut du corps
  • Des personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou un trouble cognitif sévère et qui ne sont pas en mesure de porter le masque de façon sécuritaire

D’autres conditions de santé pourraient être mises en avant par le patient. Chez les enfants de 2 à 10 ans, le port du masque n’est pas obligatoire, mais il est recommandé par les instances gouvernementales.

Absence de masque: trois options possibles

Les membres de l’OPPQ n’ont pas l’obligation de prodiguer un traitement en présentiel à un client qui ne porte pas de masque.

Lorsque le patient ne porte pas de masque, trois options se présentent au professionnel de la physiothérapie:

  1. Proposer des services en téléréadaptation au patient, si sa condition le permet.
  2. Recevoir le patient dont la condition ne lui permet pas de porter de masque en établissant un protocole strict: port des équipements de protection (gants, blouse ou sarrau, etc.), mesures de distanciation strictes avec les patients et les autres employés de la clinique, etc. Une explication devra être ajoutée au dossier du patient au début de la séance. Toutefois, il n’est pas requis d’obtenir un certificat médical attestant de la condition particulière empêchant le port du masque. 
  3. Reporter le rendez-vous jusqu’à nouvel ordre.

La décision du professionnel doit figurer au dossier du patient.

Port du masque: une mesure parmi d’autres

Le patient doit également se conformer à d’autres mesures de protection, comme le lavage des mains, présentées dans les protocoles sanitaires publiés par la CNESST et l’INSPQ.

Ressources

Pour les patients

Port du masque dans les lieux publics en contexte de la pandémie de COVID-19 (Gouvernement du Québec)

Foire aux questions sur le port du masque (Gouvernement du Québec)

Pour les professionnels

Port du en milieux de soins thérapeutiques en cabinet privé (INSPQ)

Affiche Protégeons-nous contre la COVID-19 – Port du masque (Gouvernement du Québec)