Le point sur les consignes sanitaires dans les milieux de pratique

Dans le contexte actuel de transmission accrue de plusieurs maladies respiratoires infectieuses au Québec, le gouvernement du Québec confirme le maintien du port du masque dans certains milieux et formule plusieurs recommandations.

Milieux publics et cliniques médicales

Le port du masque demeurera obligatoire pour les professionnels et les patients dans les milieux suivants:

  • Centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés (excluant les hôpitaux psychiatriques) 
  • CHSLD (publics et privés)
  • CLSC
  • Cliniques médicales (ou cabinets) avec médecins, infirmières ou infirmières-auxiliaires

Cliniques privées et soins à domicile

L’arrêté ministériel de mai 2022 lève l’obligation du port du masque dans les milieux de soins privés.  

Toutefois, par mesure de précaution, l’OPPQ conseille aux professionnels de maintenir le port du masque dans les cliniques de physiothérapie et lors de soins à domicile.

À noter: la consigne ministérielle indique que les professionnels qui exercent dans une clinique en présence d’un médecin, d’une infirmière ou d’une infirmière-auxiliaire doivent se conformer à l’obligation de porter le masque.

Le gouvernement demande également à la population de porter le masque en cas de toux, mal de gorge ou congestion nasale.

Le port du masque ou du couvre-visage est également recommandé:

  • pour les personnes qui ont des symptômes d’une maladie respiratoire infectieuse (toux, mal de gorge ou congestion nasale) jusqu’à la disparition des symptômes;
  • pour les personnes immunodéprimées;
  • pour les personnes dont l’état de santé les rend vulnérables;
  • pour les personnes de 60 ans et plus;
  • pour les femmes enceintes;
  • en présence de personnes vulnérables en raison de leur état de santé ou de leur âge (plus de 60 ans).

Voir les consignes gouvernementales.

Autres mesures en vigueur 

Mesures d’hygiène et de désinfection

Les mesures d’hygiène et de désinfection demeurent en vigueur. Toute mise à jour des guides de l’INSPQ à ce sujet fera l’objet d’une communication aux membres.

Isolement des professionnels

L’OPPQ est également en attente de précisions de la part des autorités de santé publiques notamment en matière d’isolement.

Personnes symptomatiques

Le questionnaire de triage n’est plus requis mais il est conseillé d’interroger les patients à leur arrivée sur leurs éventuels symptômes afin d’évaluer leur niveau de contagion et la nécessité de porter un masque. Les recommandations du gouvernement à cet égard sont disponibles en ligne.

L’OPPQ rappelle qu’il n’est pas recommandé de recevoir un patient qui a de la fièvre.

L’OPPQ procédera à la mise à jour des informations présentées sur son site Web dans les prochains jours.