Le port de la blouse ou du sarrau devient optionnel

Les dernières recommandations de la CNESST et de l’INSPQ énoncent que le port de la blouse ou du sarrau durant les consultations en présentiel est maintenant optionnel.

Le point sur le port du survêtement

Le professionnel de la physiothérapie peut désormais décider de porter ou non un survêtement (blouse ou sarrau à manches courtes ou longues). S’il opte pour cet équipement:

  • Le changement de survêtement entre chaque consultation n’est plus obligatoire
  • Le survêtement doit être retiré de façon sécuritaire à la fin de la journée de travail et lavé avant réutilisation

Évolution de la situation

La CNESST a actualisé sa position le 9 juin dernier concernant le port de la blouse ou du sarrau à la suite d’une mise à jour des mesures de prévention pour les soins thérapeutiques en cabinet privé de l’INSPQ.

Rappelons que lors de représentations réalisées par la Fédération des cliniques de physiothérapie du Québec (FCPQ) et l’OPPQ en mai dernier, la CNESST avait fermement confirmé les directives suivantes:

  1. le port d’un survêtement pour toute consultation réalisée à moins de 2 mètres
  2. le changement du survêtement entre chaque patient

L’OPPQ est conscient que l’assouplissement de ces consignes survient après l’achat du matériel requis. Dans le contexte actuel, les instances de santé publique révisent leurs positions au gré de l’évolution de la situation et des dernières données scientifiques à leur disposition.

L’Ordre tient à remercier tous les membres qui s’adaptent depuis le début et qui s’efforcent d’offrir des soins de physiothérapie sécuritaires partout au Québec.

Procédure sanitaire: les guides de la CNESST et de l’INSPQ deviennent la référence

Les professionnels de la physiothérapie doivent désormais se référer aux guides de la CNESST et de l’INSPQ concernant le protocole sanitaire à suivre pour les consultations en présentiel.