Journée internationale de la physiothérapie : des conseils de professionnels pour avoir un dos en santé tout au long de l’année scolaire

7 Septembre 2012

Les professionnels de la physiothérapie profitent du 8 septembre, Journée internationale de la physiothérapie, et de la rentrée scolaire pour rappeler l’importance de prévenir les maux de dos que peuvent causer les sacs à dos, particulièrement chez les enfants de moins de 16 ans.

Au Québec, plus de 50 % des jeunes ressentent de la douleur dans le bas du dos avant l’adolescence. Les recherches indiquent que l’utilisation inappropriée du sac à dos en serait l’une des causes principales et serait responsable de mauvaises habitudes posturales qui entraîneraient, entre autres, une déformation de la colonne vertébrale.

Parents et intervenants, soyez attentifs!

C’est donc pour éviter les conséquences néfastes que peut causer un sac d’école trop lourd ou mal ajusté que l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ) invite les parents et les intervenants en milieu scolaire à être attentifs aux moindres signes d‘inconfort. Si l’enfant se plaint de douleurs ou qu’il se penche vers l’avant ou l’arrière lorsqu’il porte son sac, s’il s’aide de ses mains pour porter son sac sur son dos ou si sa démarche semble laborieuse, il est probable que son sac soit trop lourd ou mal ajusté.

Prévenir les maux de dos, c’est possible

L’observation de règles simples permet de prévenir les maux de dos lorsqu’on utilise un sac à dos. Voici quelques conseils de l’OPPQ :

  • Choisir un sac dont le dos est rembourré, de la largeur du dos de l’enfant, dont les bretelles sont larges aux épaules et plus étroites sous les bras, avec de multiples pochettes pour répartir le poids des objets.
  • Placer les objets les plus lourds près du corps, au centre du sac, et les objets pointus vers l’extérieur afin d’éviter les points de pression.
  • Éviter que le sac descende sur les fesses en ajustant les bretelles.

 

Pour obtenir plus de conseils sur le port du sac à dos, l’OPPQ invite les parents, les intervenants et même les enfants à consulter le dépliant « Bon sac à dos… bon dos ! », réalisé en collaboration avec l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec.