Utilisation du titre « spécialiste » à proscrire : comment faire valoir votre champ d’expertise ?

10 Avril 2017

La publication récente d’une mise en garde concernant l’utilisation du terme « spécialiste » a suscité des interrogations à l’égard des termes pouvant être employés pour faire valoir un champ d’expertise.

Nous vous rappelons qu’un membre ne peut pas s’annoncer comme « spécialiste » dans un domaine particulier ou laisser croire qu’il l’est.

Cependant, rien ne l’empêche d’indiquer qu’il a suivi une formation lui ayant permis d’obtenir une reconnaissance professionnelle. Ainsi, le membre qui a suivi un cours offert, entre autres, par l’Association canadienne de physiothérapie (ACP), l’American Physical Therapy Association (APTA) ou par une université ou un collège, pourrait, par exemple,  s’afficher ainsi :

    

  • Jean Dupont, pht, certifié de l’ACP (santé des femmes)
  • Jean Dupont, pht, Fellow of the CAMPT
  • Jean Dupont, pht, diplômé en physiothérapie sportive de l’Université de ….

 

Il est également possible de mettre en valeur son domaine de pratique en affichant, par exemple, dans ses outils de communication :

    

  • Expertise en rééducation périnéale et pelvienne
  • Formation avancée en rééducation posturale
  • Etc.

 

Veuillez noter qu’en tout temps le membre doit être en mesure de prouver la source de la compétence particulière qu’il dit détenir.