Communiqué destiné au grand public

Dernière mise à jour: 24 mars 2020

English version

Des consultations à distance seront privilégiées dans les cas où la situation le permet.

L’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ) a demandé aux professionnels de la physiothérapie des milieux privés de reporter les rendez-vous des patients dont la condition ne nécessite pas un suivi immédiat.

Le report des rendez-vous non essentiels initialement prévus en clinique de physiothérapie d’ici le 13 avril 2020 a pour objectif de protéger la santé des patients face au risque de propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19) et s’inscrit dans le cadre des mesures préconisées par les gouvernements.

Les traitements de physiothérapie urgents sont maintenus en clinique

Les professionnels de la physiothérapie maintiendront l’offre de service en clinique auprès des personnes qui présentent des conditions urgentes ou nécessitant des soins immédiats.

Parmi les signes et symptômes d’une condition urgente, on trouve notamment:

  • une douleur intense persistante dans une partie du corps;
  • une difficulté importante à se déplacer;
  • la présence d’engourdissements dans les bras ou les jambes.

Parmi les situations qui requièrent des soins immédiats, il convient de noter:

  • les suites d’un accident ou d’une chute;
  • la suspicion d’une commotion cérébrale;
  • la réadaptation après une intervention chirurgicale.

Consultation urgente en physiothérapie

Les professionnels de la physiothérapie agissent au premier plan dans l’évaluation et le traitement des douleurs qui touchent les articulations, les muscles et le système nerveux.

Dans la situation actuelle, l’OPPQ conseille aux personnes qui se trouvent dans une situation urgente nécessitant des soins en physiothérapie de consulter un professionnel de la physiothérapie afin de décongestionner les urgences des hôpitaux et les cliniques médicales et de réduire le risque de contagion.

Les cliniques de physiothérapie assurent la sécurité des patients

Les cliniques de physiothérapie sont tenues de se soumettre aux mêmes règles d’hygiène et de désinfection que les cliniques médicales. Elles doivent également se conformer aux dernières directives gouvernementales en matière de santé publique.

Avant chaque consultation jugée urgente, le risque de contagion des patients sera évalué par téléphone ou à leur arrivée en clinique.

Les cliniques de physiothérapie réévalueront ces mesures au fil des annonces gouvernementales et à la lumière des nouveaux événements.

Services offerts aux patients dont la condition n’est pas urgente ou qui présentent un risque de contagion

Les professionnels de la physiothérapie pourraient offrir des conseils et, dans le cas où la condition du client le nécessiterait, des programmes d’exercices à distance aux patients qui pourraient être contagieux ou dont la condition n’est pas urgente.

Pour toute condition, les cliniques de physiothérapie pourraient également offrir des consultations à distance par le biais de certains moyens technologiques lorsque la situation s’y prête. Cela s’applique aussi aux consultations prises en charge par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et par les assureurs privés, selon la couverture d’assurance.

Pour en savoir plus sur le virus

Gouvernement du Québec: coronavirus (COVID-19) 

Gouvernement du Canada: maladie à coronavirus (COVID-19)

Press release for the general public

Updated on March 24, 2020

English version

Physiotherapy professionals will maintain their services for urgent cases only

Remote consultations will be offered for cases where the situation allows

The Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ) is asking physiotherapy professionals in private clinics to postpone the appointments of patients whose condition does not require immediate treatment. 

The postponement of non-essential physiotherapy clinic appointments until April 13, 2020, aims to protect patients’ health against the risk of the spread of coronavirus (COVID-19) and is part of the measures recommended by the governments.

Urgent physiotherapy treatments maintained in clinics

Physiotherapy professionals will maintain their in-clinic services for patients with urgent conditions or who require immediate care.

Among the signs and symptoms of an urgent condition are:

  • Intense, persistent pain in one part of the body;
  • Significantly reduced mobility;
  • Numbness in arms or legs.

Among the situations requiring immediate care, are:

  • Treatment after an accident or fall;
  • Suspicion of concussion;
  • Post-surgery rehabilitation.

Urgent physiotherapy consultation

Physiotherapy professionals are at the forefront of assessing and treating pain in the joints, muscles and nervous system.

In the current situation, the OPPQ advises people who find themselves in a situation requiring urgent physiotherapy care to consult a physiotherapy professional in order to relieve overcrowding in hospital emergency rooms and medical clinics, and to reduce the risk of contagion.

Physiotherapy clinics ensure patient safety

Physiotherapy clinics are required to follow the same hygiene and disinfection standards as medical clinics. They must also comply with the latest government public health guidelines.

Before each consultation deemed urgent, the risk of patient contagiousness will be assessed by telephone or upon their arrival at the clinic.

Physiotherapy clinics will reassess these measures in accordance with government announcements and in light of new events.

Services provided to patients whose conditions are not urgent or who present a risk of contagion

Physiotherapy professionals could offer remote consultations and, if the condition of the client requires, remote exercise programs to patients who may be contagious or whose condition is not urgent.

For any condition, physiotherapy clinics could also offer remote consultations, via technological means, when the situation is suitable. This also applies to consultations paid for by the Commission des normes, de l’Équité, de la Santé et de la Sécurité du travail (CNESST), the Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), and private insurers, according to the coverage.

More information on the virus

Gouvernement du Québec: Coronavirus (COVID-19)
Governement of Canada: Coronavirus disease (COVID-19)