Prévenir les blessures au tennis : programme d’exercices pour joueurs débutants et intermédiaires

Sports |

tennis exercices

Tennis

Marie-Claude Boisselle, ancienne joueuse de tennis, physiothérapeute et propriétaire du Kinatex Parc Jarry est bien placée pour savoir qu’au tennis les blessures sont courantes. Elle le sait car sa clinique est située sur les lieux où se trouve notamment le Centre national de tennis qui accueille les jeunes athlètes de 14 à 17 ans inscrits au programme Sport-études.

Avec, entre autres, une formation en thérapie manuelle, des cours spécialisés en pathologie cervicale et de l’épaule, Mme Boisselle donne régulièrement des conférences sur le sujet. Elle offre aussi des cours portant sur la dysfonction dynamique de l’épaule, notamment à l’Université de Sherbrooke ainsi qu’à Paris.

Dans cet article, elle propose un programme générique d’exercices axé sur la prévention des blessures au tennis et s’adressant aux joueurs débutants et intermédiaires.

Les blessures courantes au tennis

Chez l’adulte, ce sont les blessures au haut de corps (épaule, coude, cou et cervicales) qui surviennent majoritairement. Les plus fréquentes étant :

  • Les pathologies de surmenage au niveau de l’épaule (ex. : déchirure de la coiffe des rotateurs, tendinopathie, etc.). Ces blessures entraînent des douleurs dans l’arc de mouvement du bras et nécessitent une évaluation qui permettra de déterminer l’origine et les structures atteintes.
  • Les blessures à la face latérale du coude (ex. : tennis elbow). Ce type de douleur est souvent causé par une tendinopathie. Ici encore, une évaluation est nécessaire.
  • Les problèmes au niveau du dos (entorse cervicale ou lombaire). Ces problèmes cervicaux ou lombaires sont principalement provoqués lors des services.

Chez les juniors, ce sont plutôt du côté des membres inférieurs que surviennent la majorité des blessures. En effet, on retrouve deux fois plus de blessures aux membres inférieurs qu’aux membres supérieurs et au dos selon Perkins, 2014. Parmi ces blessures, on retrouve principalement:

  • les élongations musculaires derrière la cuisse et au mollet;
  • les entorses ligamentaires aux chevilles et aux genoux. 

Bien que moins fréquentes, d’autres types de blessures sont aussi observées au tennis. Par exemple, une modification au niveau de la biomécanique du service peut entraîner une contraction non appropriée et ainsi provoquer des déchirures abdominales.

L’équipement et les modes (nouvelles techniques et technologies) sont également des causes importantes de blessure. Au tennis comme dans tout autre sport, la technique employée ainsi que l’équipement doivent être personnalisés à la biomécanique de chaque joueur. Ainsi, on réduit les risques de blessures liés à la pratique du sport. 

Les principaux facteurs de risque associés aux blessures que l’on observe au tennis sont liés à l’équipement et la technique.

  • usage d’équipement non adapté au joueur et à son niveau;
  • mauvaise technique;
  • mauvaise biomécanique.

Prévention des blessures au tennis : un programme d’exercices efficace

Les personnes les plus susceptibles de se blesser sont évidemment celles en moins bonne forme physique. Selon Marie-Claude Boisselle, il est nécessaire d’être bien préparé pour jouer au tennis. Une bonne préparation signifie :

  • avoir de bons déplacements (avant-arrière, latéraux, etc.) ;
  • avoir un bon entrainement cardio ;
  • posséder un bon tonus au niveau du tronc (core) principalement à cause de la frappe en torsion ;
  • posséder un minimum de force et d’endurance au niveau des bras (ainsi qu’une bonne amplitude articulaire, surtout au niveau des épaules).

Or, la prévention s’effectue aussi et surtout sur le terrain. Consulter un professionnel en physiothérapie peut vous aider dans la préparation d’un programme d’exercices adaptés à vos besoins spécifiques. En outre, voici quelques conseils :

  • Effectuez un bon échauffement avant la partie (voir le programme d’échauffement générique ci-dessous).
  • Évitez les étirements avant la partie, ils ne sont généralement pas recommandés. Toutefois, des étirements peuvent être faits à la fin de la partie, pour éliminer l’acide lactique après l’activité ou encore pour éviter les crampes (voir le programme d’étirement générique ci-dessous).
  • Gérez votre activité en fonction de la température. Faites particulièrement attention aux coups de chaleur en optant pour le port d’une casquette et en s’hydratant adéquatement. S’hydrater à chaque changement de côté est d’ailleurs une règle de la Women’s Tennis Association et de l’Association of Tennis Professionnals. L’eau avec minéraux est recommandée.
Échauffement suggéré avant le tennis : PDF téléchargeable
Étirements suggérés après le tennis : PDF téléchargeable

Tennis - Logo PhysioTec

Références scientifiques sur le sujet

Gomes, R. V., Santos, R., Nosaka, K., Moreira, A., Miyabarad, E., & Aoki, M. S. (2014). Muscle damage after a tennis match in young players. Biology of Sport, 31(1), 27–32. doi:10.5604/20831862.1083276

MD, E. W. E., & DO, D. D. D. (2014). Common Conditions in the Overhead Athlete. American Family Physician, 89(7), 537–541. doi:10.1016/S1875-5364(14)60039-X

Perkins, R. H., & Davis, D. (2006). Musculoskeletal Injuries in Tennis. Physical Medicine and Rehabilitation Clinics of North America, 17(3), 609–631. doi:10.1016/j.pmr.2006.05.005

Rajeswaran, G., Turner, M., Gissane, C., & Healy, J. C. (2014). MRI findings in the lumbar spines of asymptomatic elite junior tennis players. Skeletal Radiology, 43(7), 925–932. doi:10.1007/s00256-014-1862-1

Rossi, J., Vigouroux, L., Barla, C., & Berton, E. (2014). Potential effects of racket grip size on lateral epicondilalgy risks. Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports, n/a–n/a. doi:10.1111/sms.12204


Retour à tous les articles »

Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné.

Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.

Vous pourriez également être intéressé par: