Santé de la femme et physiothérapie : un petit tour d’horizon

Physiothérapie | Santé |

Santé de la femme et physiothérapie : dossier santé

Santé de la femme et physiothérapie

Bien que les nombreux maux traités en physiothérapie touchent la plupart du temps autant les hommes que les femmes, certains problèmes, souvent liés à l’appareil reproducteur, demeurent plus fréquents chez la femme, quand ils ne lui sont pas exclusifs.

Cet article vous présente divers problèmes qui peuvent avoir des répercussions sur la santé des femmes, notamment l’incontinence, les douleurs lors de rapports sexuels et les maux dus à la grossesse et à l’accouchement.

Vous vous apercevrez que la physiothérapie peut jouer un rôle important dans l’amélioration de votre santé et de votre qualité de vie !

L’incontinence

Si l’incontinence touche aussi les hommes, on remarque que ce problème est très présent chez la femme puisqu’il touchera 1 femme sur 3 au cours de sa vie.

L’incontinence se caractérise par la perte fréquente et involontaire d’urine, souvent due à un problème dans le fonctionnement de la vessie et des muscles du plancher pelvien. L’âge ainsi que les grossesses sont des facteurs de risque importants.

Contrairement aux croyances, il existe plusieurs méthodes reconnues et efficaces pour prévenir et traiter les fuites urinaires. La physiothérapie est au cœur de ces méthodes et propose des traitements afin de renforcer le plancher pelvien. Le traitement en physiothérapie a un taux de rétablissement de plus de 70 %.

Pour en savoir plus à ce sujet : 

La vestibulodynie (les douleurs lors des relations sexuelles)

Les douleurs lors de relations sexuelles, et en particulier lors de la pénétration, touchent environ 21 % des femmes.

Bien que les causes soient nombreuses, comme les infections vaginales, les conditions dermatologiques, les infections transmissibles sexuellement, etc., il a été établi que la vestibulodynie est l’une des causes les plus fréquentes. Cette pathologie se caractérise par une sensation de brûlure ou de déchirure à l’entrée du vagin lors de la pénétration.

Selon un sondage réalisé auprès d’experts, la physiothérapie se révèle un traitement efficace pour résoudre ce problème. Plusieurs traitements pourront alors être utilisés pour aider les femmes atteintes de vestibulodynie tel que l’éducation, la rétroaction biologique[1] (biofeedback), les techniques manuelles et d’insertion ou encore des traitements électrothérapeutiques.

Pour en savoir plus à ce sujet : 

La descente d’organes (le prolapsus)

La descente d’organes, aussi connue sous le nom de « prolapsus », est une pathologie typiquement féminine qui touche environ 40 % des femmes âgées de plus de 50 ans.

Le prolapsus se caractérise par la descente vers le vagin de certains organes (vessie, rectum et utérus) situés dans le petit bassin et retenus par les muscles du plancher pelvien et autres tissus de soutien. Ce problème est souvent dû à un affaiblissement de la musculature du périnée et du plancher pelvien.

Seulement 10 % à 20 % des femmes consultent et reçoivent un traitement pour régler cette situation. Pourtant, la physiothérapie constitue un allié précieux pour prévenir et traiter cette pathologie. Elle intervient sur certains aspects de la descente d’organes en aidant au renforcement des muscles du plancher pelvien.

Un plancher pelvien fort, une posture adéquate, une biomécanique appropriée pour forcer et le choix d’un sport ayant un minimum d’impact peuvent contribuer à diminuer la fréquence des symptômes.

Pour en savoir plus à ce sujet : 

Santé de la femme et physiothérapie : femmes enceinte

Santé de la femme enceinte

Les douleurs au nerf sciatique et la femme enceinte

Pendant la grossesse, il est fréquent que la femme ressente des douleurs au bas du dos, aux fesses et aux cuisses. Cette douleur, ressentie comme un pincement, peut être due au nerf sciatique.

Les principales causes de ces maux sont la sécrétion de relaxine qui augmente l’élasticité des ligaments, le changement physionomique pendant la grossesse ou encore une mauvaise posture avant et pendant la grossesse.

La physiothérapie peut aider à prévenir et à guérir les douleurs au nerf sciatique grâce à la pratique de divers exercices qui renforceront les muscles stabilisateurs du bas du dos et des fesses. Le physiothérapeute fournira également des pistes pour améliorer la posture au quotidien (debout, assise et couchée).

Pour en savoir plus à ce sujet : 

La séparation des muscles abdominaux et la femme enceinte

Souvent méconnue des femmes, la diastase des grands droits est une séparation de la partie superficielle des muscles abdominaux. La distension de la paroi abdominale est un phénomène normal chez la femme enceinte pendant la seconde moitié de la grossesse. Pourtant, chez environ 33 % des femmes, cet élargissement peut entraîner une séparation excessive des muscles abdominaux ou diastase des grands droits.

La physiothérapie est une solution efficace pour prévenir et traiter la diastase des grands droits. Le professionnel de la physiothérapie peut proposer à la patiente des exercices de renforcement qui amélioreront la répartition des charges sur la région lombo-pelvienne (bas du dos) en renforçant le muscle transverse de l’abdomen et les muscles pelviens (groupe de muscles communément appelé « plancher pelvien »).

Pour en savoir plus à ce sujet : 

Autres maux rencontrés par la femme post-partum

D’autres maux peuvent aussi survenir après l’accouchement, tels que des douleurs lombaires, des douleurs sacro-iliaques (haut de la fesse), ou encore des douleurs aux côtes.

Les causes sont multiples, mais ces problèmes sont principalement dus à la détente ligamentaire pendant la grossesse (relaxine) et à la posture de la femme enceinte.

Le professionnel de la physiothérapie peut intervenir en suggérant des exercices de stabilisation et de renforcement du dos et du bassin tout en prodiguant des conseils afin de réduire la douleur (application de glace, utilisation de matériel spécialisé).

Pour en savoir plus à ce sujet : 

 

Santé de la femme et physiothérapie 

En conclusion, qu’il s’agisse de maux reliés à la grossesse ou encore aux activités du quotidien, la physiothérapie occupe un rôle central dans la santé des femmes. Les professionnels de la physiothérapie sont donc là pour vous aider à prévenir et à guérir vos douleurs et votre inconfort afin que vous puissiez retrouver une bonne qualité de vie.

Nous souhaitons remercier toutes les professionnelles de la physiothérapie qui nous ont permis de réaliser cet article sur la santé des femmes, Chantal Dumoulin, Mélanie Morin, Joanie Mercier et Louise Perrin.

 [1] Utilisation d’instruments électroniques et électromécaniques afin de stimuler certains automatismes naturels pour offrir davantage de contrôle à l’individu

 


Retour à tous les articles »

Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné.

Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.

Vous pourriez également être intéressé par:

Douleurs et inconforts à la suite d’un accouchement : quand et pourquoi consulter un professionnel de la physiothérapie ?

Physiothérapie |Santé |

À la suite d’une grossesse, le corps de la femme est souvent amené à subir divers bouleversements. Les douleurs et les problématiques peuvent toucher différentes régions du corps comme la région du plancher pelvien (exemples : des fuites d’urine, de la douleur lors des relations sexuelles, etc.), la région lombaire et sacrale (exemples : mal de dos, […]

Lire la suite »