Douleurs et inconforts à la suite d’un accouchement : quand et pourquoi consulter un professionnel de la physiothérapie ?

Physiothérapie | Santé |

Post-partum et physiothérapie

À la suite d’une grossesse, le corps de la femme est souvent amené à subir divers bouleversements. Les douleurs et les problématiques peuvent toucher différentes régions du corps comme la région du plancher pelvien (exemples : des fuites d’urine, de la douleur lors des relations sexuelles, etc.), la région lombaire et sacrale (exemples : mal de dos, douleur sacro-iliaque etc.) ou encore la région abdominale (exemples :  faiblesse, espacement entre les muscles abdominaux, etc.).

Si certaines dysfonctions sont normales à la suite d’un accouchement, d’autres peuvent devenir problématiques et nécessitent l’intervention d’un professionnel de la physiothérapie.

David Luneau-Marcoux est physiothérapeute à la clinique Stadium PhysiOsteo, et travaille notamment auprès de femmes ayant rencontré des problématiques spécifiquement au niveau de la région lombaire ou abdominale à la suite de leur grossesse. Claudia Brown est, quant à elle, physiothérapeute et directrice de la clinique Physio Cabrini et possède une expertise au niveau du plancher pelvien. Dans cet article, ils nous expliquent pourquoi consulter un professionnel de la physiothérapie. 

Les symptômes en post-partum

Comme votre corps a subi plusieurs changements liés à la grossesse et à l’accouchement, il est naturel d’avoir de la difficulté à identifier ce qui est normal et ce qui ne l’est pas. Pour vous aider à faire cette distinction, voici une liste des signes et symptômes qui peuvent être rencontrés à la suite d’un accouchement :

Les symptômes normaux 

De zéro à environ huit semaines après votre accouchement, il pourrait être  normal de ressentir les symptômes suivants :

  • Difficulté à contrôler l’urine, les gaz ou les selles;
  • Inconfort pour aller à la selle;
  • Inconfort ou douleur lors des relations sexuelles;
  • Douleurs occasionnelles dans le dos, au niveau sacro-iliaque (partie inférieure de la colonne vertébrale, juste au-dessus du coccyx), au niveau des hanches ou de la région pubienne;
  • Courbatures au cou, aux bras, au dos ou encore aux hanches lors de la prise du bébé ou lors de la période d’allaitement;
  • Pression au niveau du bas du ventre.

Les signes 

Une fois la période de zéro à huit semaines écoulée, il importe de se préoccuper des signes suivants :

  • Fuites d’urine, de gaz, ou de selles quand vous riez, toussez, sautez, éternuez, levez une charge, marchez, courez, ou encore lorsque vous ressentez une forte envie d’aller aux toilettes;
  • Difficulté à aller à la selle;
  • Douleur ou crainte de douleur lors des relations sexuelles;
  • Sensation de pression ou de gonflement au niveau du vagin ou du rectum;
  • Douleur au dos ou bien à la région sacro-iliaque;
  • Gonflement de votre abdomen lors d’un effort;
  • Difficulté à réaliser l’une de vos activités quotidiennes à cause de la douleur, d’une pression ou tout autre symptôme.

Quand devriez-vous consulter un professionnel de la santé ?

À la fin de la période de huit semaines, vous ne devriez plus avoir les symptômes mentionnés plus haut. Ainsi, si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est préférable d’obtenir les conseils et l’aide d’un professionnel de la physiothérapie. Pour des problèmes reliés au plancher pelvien, vous pouvez consulter un physiothérapeute qui possède une formation particulière dans ce domaine. Si vous n’êtes pas certain de votre condition, vous pouvez également consulter votre médecin, celui-ci pourra ensuite vous faire passer des tests médicaux ou vous guider vers le spécialiste qui convient.

Voici un test que vous pouvez réaliser à la maison afin de déceler une problématique au niveau de vos muscles abdominaux.

Test de détection pour les abdominaux

Post-partum et physiothérapie - test de détection de problèmes abdominaux

 

  1. Allongez-vous sur votre dos avec vos genoux pliés. Soulevez lentement votre tête et vos épaules du plancher en gardant votre menton rentré.
  2. Allongez-vous sur votre dos avec vos jambes droites. Soulevez une jambe à environ deux pouces du sol.

Points à vérifier lors du test

  • Sentez-vous une faiblesse lors du soulèvement d’une jambe, par rapport à l’autre, ou encore des deux jambes?
  • Votre bassin bouge-t-il pendant la levée de l’une des deux jambes?
  • Éprouvez-vous de la difficulté à soulever votre tête du lit ou ressentez-vous un tremblement lors de l’exécution?

Si vous avez répondu « oui » à l’une des questions suivantes, nous vous conseillons d’en parler avec un professionnel de la santé.

Post-partum et physiothérapie: les avantages 

Si votre professionnel de la physiothérapie décide d’avoir recours à un programme d’exercice, il vous fournira un programme adapté à vos besoins. Il vous accompagnera dans la réalisation de ce dernier afin d’éviter les blessures et d’assurer votre rétablissement.

Le saviez-vous ?

L’échographie peut être utilisée pour vous aider dans la réalisation de vos exercices

À la clinique Stadium PhysiOsteo, où travaille David Luneau-Marcoux, l’échographie est aussi utilisée pour optimiser la réalisation des exercices. Cette technique permet, entre autres, de visualiser l’exécution interne de vos mouvements, ce qui aide à bien faire les exercices. Vous pourrez observer concrètement l’efficacité et l’impact des exercices sur votre corps. Pour mieux comprendre, voici une vidéo qui présente le déroulement d’une séance d’exercices de rééducation des muscles abdominaux avec l’assistance de l’échographie.

 

La grossesse est une période éprouvante pour la femme et les répercussions sur son corps sont multiples. Ne laissez donc pas une douleur ou un inconfort vous affecter. Si vous souhaitez trouver un professionnel de la physiothérapie près de chez vous, n’hésitez pas à utiliser le moteur de recherche mis à votre disposition sur le site de l’OPPQ.

 

Références :

1) Whittaker, J. Abdominal Ultrasound Imaging of Pelvic Floor Muscle Function in Individuals with Low Back Pain. The Journal of manual&manipulative therapy 12/2003; 12(1):44-49.

2) Whittaker, J. Rehabilitative ultrasound imaging of pelvic floor muscle function. Journal of Orthopaedic and Sports PhysicalTherapy  09/2007; 37(8):487-98.

3) Whittaker, J.L. (2012) Ultrasound imaging of the abdominal muscles and bladder: implications for the clinical assessment of individuals with lumbo pelvic pain. University of Southampton, Faculty of Health Sciences, Doctoral Thesis , 414pp


Retour à tous les articles »

Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné.

Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.

Vous pourriez également être intéressé par:

Genou et physiothérapie : comment prévenir et traiter une rupture des ligaments croisés ?

Physiothérapie |Santé |

Une rupture, ou déchirure, des ligaments croisés n’est jamais une expérience agréable. Cependant, la physiothérapie se révèle une alliée précieuse pour prévenir, mais aussi pour traiter cette blessure. Philippe Landry est thérapeute en réadaptation physique et connaît bien cette blessure et les nombreux défis qui en résultent. Dans cet article, il vous propose d’en apprendre […]

Lire la suite »