Un sac à dos bien ajusté pour un dos en santé

Physiothérapie | Santé | Vie quotidienne |

Maux de dos et sac à dos

Maux de dos et sac à dos

Au Québec, plus de 50 % des jeunes ressentent de la douleur dans le bas du dos avant l’adolescence. Les recherches indiquent que l’utilisation inappropriée du sac à dos en serait l’une des principales causes et serait responsable de mauvaises habitudes posturales qui entraîneraient, entre autres, une déformation de la colonne vertébrale.

Cet article rappelle l’importance de prévenir les maux de dos que peuvent causer les sacs à dos, particulièrement chez les enfants de moins de 16 ans.

Parents et intervenants, soyez attentifs !

Pour éviter les conséquences néfastes que peut causer un sac d’école trop lourd ou mal ajusté, les parents et les intervenants en milieu scolaire devraient être attentifs aux moindres signes d’inconfort. Si l’enfant se plaint de douleurs ou qu’il se penche vers l’avant ou l’arrière lorsqu’il porte son sac, s’il s’aide de ses mains pour porter son sac sur son dos ou si sa démarche semble laborieuse, il est probable que son sac soit trop lourd ou mal ajusté.

Vous devez agir si vous remarquez que le sac à dos de l’enfant est :

  • Trop lourd
  • Trop large
  • Trop long
  • Mal ajusté
  • Mal rempli
  • Porté sur une épaule

Il est important alors d’ajuster le sac à dos de façon adéquate afin d’éviter à la colonne vertébrale de se placer trop vers l’avant, vers l’arrière ou de côté, de fatiguer les muscles du dos, des épaules et du cou ainsi que d’entraîner de la douleur.

En pleine croissance, le corps de l’enfant ne doit pas se voir imposer un stress qui pourrait l’affecter à long terme.

Maux de dos et sac à dos : les bons réflexes

L’observation de règles simples permet de prévenir les maux de dos lorsqu’on utilise un sac à dos. Voici quelques conseils :Maux de dos et sac à dos - balance

  • Choisir un sac dont le dos est rembourré, de la largeur du dos de l’enfant, avec des bretelles larges aux épaules et plus étroites sous les bras ainsi que de multiples pochettes pour répartir le poids des objets.
  • Placer les objets les plus lourds près du corps, au centre du sac, et les objets pointus vers l’extérieur afin d’éviter les points de pression.
  • Ajuster la longueur des bretelles afin d’éviter que le sac descende sur les fesses.
  • Vérifier le poids du sac. Une fois chargé, il ne devrait pas peser plus de 10 % à 15 % du poids de l’enfant.

 Maux de dos et sac à dos - statistiques

Si malgré ces recommandations, votre enfant a mal au dos après quelques mois et que vous éprouvez de la difficulté à diminuer le poids du sac à dos, pourquoi ne pas opter pour un sac à dos à roulettes qu’il pourrait utiliser de temps en temps ?

Des consignes simples à rappeler de temps à autre à votre enfant

  • Attacher la ceinture ventrale du sac afin que le poids repose sur ses hanches et non sur ses épaules.
  • Ne jamais porter son sac sur une seule épaule ou en bandoulière.
  • Ne pas attacher sa boîte à lunch au sac à dos. Conseillez-lui de la tenir à la main.
  • Trier entièrement son sac à dos pour se débarrasser des papiers ou objets inutiles qu’il accumule au fil des jours.

Votre enfant se plaint-il de maux de dos constants ?

Si toutefois les maux de dos de votre enfant persistent, s’il a des douleurs au cou ou aux épaules, une consultation avec un professionnel de la physiothérapie exerçant en pédiatrie serait appropriée. Il sera en mesure de déterminer les sources possibles du problème et de prévenir l’apparition de problèmes futurs.

Au cours de la première visite, le professionnel évaluera la mobilité, la force musculaire et les habitudes posturales de votre enfant et il vérifiera la possibilité d’une anomalie liée à la croissance (par exemple : une scoliose). En fonction des résultats de l’évaluation, il vous donnera des conseils et des exercices faciles, adaptés à l’enfant. La fréquence des suivis en physiothérapie sera déterminée en fonction de la condition et des besoins de l’enfant.

Pour aller plus loin

Parents, intervenants et enfants, consultez le dépliant Bon sac à dos… bon dos ! publié par l’OPPQ en collaboration avec l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec.

Maux de dos et sac à dos


Retour à tous les articles »

Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné.

Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.

Vous pourriez également être intéressé par:

Problèmes cardiaques et physiothérapie: comment peut-elle vous aider?

Physiothérapie |Santé |

La plupart du temps, lorsqu’on parle de physiothérapie, on pense aux traitements d’une blessure aux articulations ou aux muscles ou encore à la réadaptation à la suite d’un accident grave. Pourtant, la physiothérapie ne fait pas que prendre soin du système musculosquelettique, elle peut également venir en aide au système cardiovasculaire et respiratoire. Stéphanie Grégoire […]

Lire la suite »