Déménagement : conseils pour éviter de se blesser le jour « J »

Vie quotidienne |

Déménagement_conseils_posture

Déménagement

Le décompte avant le début de la grande ronde des déménagements a commencé. Des milliers de Québécois se lancent dans la préparation de leurs boîtes et l’organisation du grand jour.

Pour éviter de vous blesser pendant cette journée, Julie Adam, physiothérapeute, vous offre de nombreux conseils pour déménager en toute sécurité.

Pourquoi se blesse-t-on pendant un déménagement ?

Au cours d’une journée de déménagement, on soulève, on descend, on monte, on dépose… Toutes ces actions, tous ces mouvements augmentent les risques de blessures. Dans 40 % des cas, ces blessures affectent le bas du dos. La manipulation de charges trop lourdes, l’utilisation de mauvaises techniques ou encore l’utilisation inadéquate de l’équipement sont en cause.

Lorsque les objets ou les meubles sont manipulés à bout de bras, les bras et le cou sont aussi très sollicités, ce qui les rend vulnérables aux blessures. Les coupures, éraflures et écrasements de mains font également partie des zones du corps les plus à risque lors des déménagements.

Enfin, n’oubliez pas qu’un déménagement apporte aussi son lot de surprises : risque de chute, instabilité, mouvements brusques, etc. Il faut agir de façon préventive et se préparer à toute éventualité !

Trois conseils pour bien se préparer avant son déménagement

Quand ils s’apprêtent à déménager, certains ont tendance à faire le minimum de préparation en se disant « je me débrouillerai sur place ». Pourtant la préparation joue un rôle important dans le risque de blessure et elle ne doit pas être négligée.

Conseil 1 : J’emballe avec talent !

Lorsque vous commencez à emballer vos divers objets, il est important de bien doser le poids dans les boîtes. Il est recommandé de bien répartir la charge et de mélanger les objets lourds et les objets légers. Par exemple, il vaut mieux éviter de faire des boîtes ne contenant que des livres ou encore que des outils.

Quand les meubles peuvent être démontés, il est recommandé de le faire à l’avance. Même si ces précautions prennent un peu de temps, avant et après le déménagement, elles diminuent grandement le risque de blessure et faciliteront le déroulement de la journée.

Conseil 2 : Je planifie avec intelligence !

Avant le jour « J », il est important de cerner les risques qui pourraient survenir tout au long du déménagement et de bien connaître son parcours. Renseignez-vous sur le stationnement, la proximité de l’appartement par rapport à l’emplacement du camion, le type d’escalier sur place, la disponibilité de l’ascenseur, l’état des lieux, le nombre de personnes sur place, la météo, etc.

Conseil 3 : Je choisis un équipement futé !  

Déménagement_conseils_diable

Diable à courroie (simplex.ca)

Un équipement bien adapté est toujours à privilégier lors d’un déménagement. Par exemple, lors de la location du camion ou du prêt d’un véhicule pour déménager, assurez-vous qu’il y a une rampe de transport pour vous aider à charger et à décharger le contenu. La location d’un harnais est aussi recommandée pour soulever les objets lourds. La littérature privilégie le harnais à deux courroies, car il répartit mieux le poids de la charge sur le corps et il permet de mieux s’équilibrer. Cependant, il faut bien évidemment être deux et avoir une bonne coordination avec son partenaire.

Si vous avez beaucoup d’objets lourds et encombrants, il est aussi possible d’opter pour un chariot de manutention, tel qu’un diable ou un chariot à quatre roues. Dans le cas du diable, il est recommandé de choisir un diable avec courroie, ce qui permettra de le glisser dans l’escalier au lieu de tirer et de soulever la charge.

Quatre conseils pour éviter les blessures le jour « J » 

Maintenant que vous êtes prêt pour le grand jour, voici quelques conseils à garder en tête tout au long de la journée.

Conseil 1 : Je prends mon temps…

Entre l’horaire de location du camion à respecter, les nouveaux locataires qui veulent emménager, les amis qui ne sont pas disponibles toute la journée, il y a de nombreuses raisons pour vouloir terminer rapidement son déménagement. Malgré ces facteurs, il est important de bien rythmer cette journée qui peut vite devenir un calvaire pour le corps.

Premièrement, prenez le temps de vous échauffer. Il ne s’agit pas de faire tout un programme d’échauffement, mais juste de permettre au corps de prendre le rythme progressivement. Pour ce faire, il peut être intéressant de commencer à faire vos premiers allers-retours avec de petites charges. Cet exercice permettra d’activer votre système cardiovasculaire ainsi que vos muscles.

Vous pouvez également faire quelques mouvements actifs dynamiques impliquant le bas du dos, les épaules, les omoplates, les cuisses et les mollets .

Par la suite, tout au long de la journée, pensez à faire régulièrement des pauses, prenez le temps d’analyser les situations (par exemple : comment monter ou descendre un objet très lourd de façon sécuritaire), de vous coordonner et de vous ajuster avec vos partenaires. Gardez en tête également que vous devez vous hydrater régulièrement.  

Conseil 2 : j’opte pour un équipement adapté…

Les gants

Lorsque vous choisissez vos gants, veillez à ce qu’ils possèdent une bonne adhérence pour réduire l’effort des fléchisseurs des poignets et des doigts qui soutiennent et serrent les objets. Le gant doit également être assez épais pour éviter les coupures, mais doit permettre à vos mains de respirer sans avoir trop chaud. Le mieux étant donc un gant tricoté à enduit polymère sur un côté (comme les gants de jardinage).

Déménagement_conseils_gant_Pixabay

Gants de déménagement (pixabay.com)

Les chaussures

Concernant le choix de vos chaussures, il est suggéré d’opter pour une chaussure fermée afin de protéger le pied. Une semelle antidérapante est aussi conseillée pour éviter de glisser et de chuter.

Conseil 3 : J’adopte une bonne posture…

La posture joue un rôle primordial dans la prévention des blessures pendant un déménagement. Voici huit règles qui vous permettront de garder une bonne posture et d’être plus efficace tout au long de la journée.

1. Maintenez le dos droit et les genoux fléchis si vous devez soulever des charges lourdes. Les jambes doivent être la partie du corps qui travaille le plus lors d’un déménagement.

2. Évitez de projeter les épaules vers l’arrière lorsque vous transportez un objet, car cette position augmente beaucoup la pression au niveau des vertèbres lombaires (dos). Si vous devez soulever un objet lourd et difficile à déplacer, vous devez bien répartir la charge entre vos bras, votre abdomen ainsi que vos cuisses. Gardez la charge le plus près possible du corps tout au long de la manipulation.

3. Écartez les jambes. Si vous devez vous accroupir, n’oubliez pas de bien écarter les jambes de chaque côté de la boîte ou de l’objet que vous devrez lever.

4. Faites face à votre charge afin d’éviter les torsions.

5. Limitez le temps de manipulation de la charge (soulèvement, portée, déplacement, etc.). Pour ce faire, n’hésitez pas à prévoir un parcours court et à le visualiser d’avance. Portez également attention à vos transitions (lever et poser la charge).

6. Utilisez les caractéristiques de la charge pour moins vous fatiguer. Par exemple, si vous prenez une boîte en hauteur, utilisez la gravité pour vous aider à la descendre. Si vous souhaitez déplacer un tapis, roulez-le et faites le rouler jusqu’aux escaliers, etc.

7. Portez attention au rythme des mouvements : choisissez le bon rythme, les bons mouvements et exécutez-les de manière fluide.

8. Soyez attentif. Lors d’un déménagement, il est important de rester sur vos gardes et de vous tenir prêt à réagir en cas d’imprévu (une boîte qui vous glisse des mains, un partenaire qui lâche prise, etc.).

Conseil 4 : je termine la journée en me reposant…

Une fois que l’effort est terminé, la première chose à faire est de bien se réhydrater. Les étirements du cou, des épaules, des bras, du dos et des jambes peuvent également être recommandés, car les muscles et les articulations ont accumulé des tensions et de la fatigue. Ces exercices seront similaires aux étirements effectués avant le déménagement.

Enfin, il est important de trouver une bonne position de repos. Le mieux est de s’allonger sur le dos, car votre corps aura passé beaucoup de temps à la verticale, et de surélever les jambes pour favoriser la circulation sanguine (sur le sol avec les jambes sur le sofa, dans un lit avec des oreillers sous les genoux, etc.). Si la situation le permet, attendez le lendemain pour déballer vos boîtes et remonter vos meubles.

En cas de blessures

Malgré vos efforts, il est tout de même possible qu’une blessure survienne pendant le déménagement. Dans ce cas, vous pouvez mettre en application le principe GREC.

  • G : glace pendant 15 minutes toutes les deux heures
  • R : repos
  • E : élévation de l’articulation ou du membre touché
  • C : compression de l’articulation ou du membre touché (bandage, taping, etc.)

Si votre dos est blessé, vous devez immédiatement vous arrêter. Trouvez une position confortable (couché) et mettez de la glace. Enfin, si la douleur persiste au-delà de 48 heures, il est important de consulter un médecin ou un professionnel de la physiothérapie.

Déménagement_diable

Pour aller plus loin :

Julie Adam est physiothérapeute depuis 28 ans et a complété en 1994 un certificat en ergonomie. Depuis le début de sa carrière, elle travaille auprès d’une clientèle adulte très diversifiée dans le domaine de l’orthopédique et du musculosquelettique. Elle pratique aujourd’hui au sein de la clinique Physio Optima à Sherbrooke.

 


Retour à tous les articles »

Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné.

Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.

Vous pourriez également être intéressé par:

Travailler debout : conseils d’une physiothérapeute pour comprendre vos douleurs et les éviter

Physiothérapie |Vie quotidienne |

Qu’ils soient vendeur, cuisinier, pharmacien ou encore employé de bureau ayant surélevé son poste de travail pour suivre les nouvelles tendances, de nombreux travailleurs passent une grande partie de leurs journées en position debout. Alors que nous entendons souvent parler de sédentarité et des dangers de la position assise, qu’en est-il de la position debout ? […]

Lire la suite »

Incontinence urinaire et fausses croyances : tester vos connaissances !

Physiothérapie |Santé |Vie quotidienne |

L’incontinence urinaire touche environ 10 % de la population canadienne. Bien qu’elle soit de plus en plus connue, cette problématique reste taboue pour bien des personnes qui en souffrent. Marie-Christine Trahan, physiothérapeute depuis 2011, exerce auprès de patients qui souffrent d’incontinence urinaire et elle connaît bien les fausses croyances entourant ce problème. Dans cet article, […]

Lire la suite »