Courir l’hiver : Bien s’équiper en saison froide

Sports |

Courir l'hiver : bien s'équiper

Courir l’hiver : Bien s’équiper

Cet article, d’une série de trois sur la course à pied en hiver, vous donne des conseils sur l’équipement à privilégier pour courir pendant la saison hivernale. L’équipement joue un rôle primordial pour le confort du coureur et permet également d’éviter les blessures, les engelures et l’hypothermie.

De par son expérience, Jonathan Gervais-Hupé, physiothérapeute certifié en physiothérapie du sport, est souvent amené à travailler avec des coureurs. Ce sont ses conseils professionnels que vous retrouverez dans cet article.

Les chaussures

Le choix des chaussures de course d’hiver se fait en fonction de votre confort et de votre aisance à courir sur des surfaces glacées et enneigées. Votre chaussure peut demeurer la même qu’en saison estivale si vos pieds demeurent suffisamment secs et que vous vous sentez stable sur la surface de course.

Toutefois, vous pouvez opter pour des chaussures à revêtement imper-respirant (ex. :Gore-Tex) qui permettent à vos pieds de respirer tout en demeurant bien au sec. De plus, des chaussures à crampons, ou l’ajout de crampons à vos chaussures offrent une meilleure adhérence sur les surfaces glissantes. Évitez cependant de courir directement sur l’asphalte ou le ciment avec vos crampons puisque vous risquez de glisser.

Vêtement haut du corps

L’hiver, il est recommandé d’opter pour un système multicouche. Chacune des couches possède une propriété :

  • 1re couche : vêtement près du corps et qui respire bien pour évacuer l’humidité (ex. : vêtements en polypropylène ou polyester).
  • 2couche : vêtement isolant du froid. En laine ou étoffe synthétique (ex. : laine de mérinos). C’est cette couche qui maintient votre corps au chaud.
  • 3couche : vêtement qui protège des intempéries. Ce vêtement peut être fait d’une membrane coupe-vent respirante ou imper-respirante

Gardez en tête qu’il est préférable de partir moins habillé, sinon vous risquez d’avoir trop chaud. Votre risque d’hypothermie serait alors augmenté, une fois vos vêtements humides.

Vêtement bas du corps

La recommandation est sensiblement la même que pour le haut du corps. L’utilisation d’une couche isolante et d’une couche protégeant des intempéries est souvent suffisante.

Équipements autres

Favorisez une paire de bas thermale ainsi que des mitaines ou gants chauds et une tuque. Le cache-cou ou encore la cagoule sont aussi importants. Ceux-ci aident à éviter les engelures et facilitent la respiration en réchauffant et en humidifiant l’air inspiré.

Équipements luminescents

Soyez visible. L’hiver, la lumière est moins présente, il est donc recommandé d’aller courir avec un équipement luminescent  (ex. : bande réfléchissante, lampe frontale, linge voyant, etc.)

Au final, courir l’hiver demande un peu plus de préparation qu’en saison estivale, mais demeure tout aussi gratifiant. En suivant ces conseils, vous serez en mesure de profiter pleinement des joies de la course hivernale tout en évitant les blessures.

 


Retour à tous les articles »

Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné.

Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.

Vous pourriez également être intéressé par: