Basketball : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Sports |

Basketball

Basketball

Depuis plusieurs années, le basketball compte un nombre grandissant d’adeptes partout au Canada. Au Québec, plus de 35 000 personnes partagent la passion de ce sport d’équipe qui se pratique aussi bien de manière récréative qu’en compétition.

Dans cet article, Jérôme Gagné, physiothérapeute et entraîneur de basketball auprès de jeunes au secondaire, propose un tour d’horizon de ce qu’il faut savoir sur le basketball avant de commencer à pratiquer cette activité.

Le basketball, un sport exigeant

Considéré comme un sport d’impact, le basketball peut s’avérer contraignant pour le corps. Les changements de direction, les accélérations, les sauts et les contacts sont autant d’éléments qui le rendent exigeant.

De plus, le côté imprévisible de ce sport oblige également le joueur à réagir rapidement et l’empêche de prévoir ses mouvements longtemps à l’avance. Le joueur est donc sans cesse en état « d’action-réaction » et il se doit d’appréhender les moindres gestes de son adversaire.

Basketball - joueurs

Un sport accessible et bénéfique

Si le basketball est un sport plutôt exigeant, il n’en reste pas moins un sport très accessible. Selon M. Gagné, le basketball peut tout à fait se pratiquer de façon récréative par un grand nombre de personnes. Il suffit alors de bien adapter les séances à la condition physique et à l’état de santé de chaque joueur.

De plus, pratiquer le basketball présente de nombreux avantages, autant d’un point de vue physique que d’un point de vue social. Il est excellent pour le développement de la coordination, des réflexes et de la capacité d’adaptation (action-réaction). Il est également recommandé pour ses bienfaits sur la santé cardiovasculaire et musculaire.

De plus, le basketball permet de développer des habiletés sociales et renforce le sentiment d’appartenance chez les sportifs qui le pratiquent.

Les blessures les plus courantes au basketball

Au basketball, les blessures touchent majoritairement les membres inférieurs du joueur (genou, tibia, cheville, pied, etc.). Même s’il n’est pas rare de se blesser aux doigts ou encore au dos, les blessures au bas du corps restent les plus courantes.

Les blessures traumatiques

Vous ressentez une douleur vive et aiguë pendant l’exercice ? Vous observez une coloration d’une partie du corps ou l’apparition d’un œdème à la suite de cette douleur ? Vous êtes sûrement en présence d’une blessure traumatique.

Au basketball, les blessures traumatiques les plus courantes sont l’entorse à la cheville, l’entorse au genou, les contusions et les élongations musculaires.

Les blessures de répétition (non traumatiques)

Vous ressentez une douleur depuis plus d’une semaine ? Vous souffrez de raideurs au réveil, les activités du quotidien, comme descendre les escaliers, deviennent douloureuses ? Vous ressentez de la douleur pendant et après l’activité sportive ? Vous êtes peut-être en présence d’une blessure de répétition.

Dans ce sport, les blessures de répétition les plus courantes sont le syndrome fémoro-patellaire (genou), les périostites (inflammation de la couche externe de l’os et des attaches des muscles sur l’os) et la fasciite plantaire (pied).

Bon réflexe

Si vous ressentez une douleur pendant l’effort ou après l’effort et que cette dernière se poursuit pendant plus d’une semaine, il est recommandé d’aller consulter un médecin ou un physiothérapeute. Ce bon réflexe pourrait empêcher le problème de s’aggraver. 

Les facteurs de risque

En plus de l’aspect exigeant de ce sport, d’autres facteurs de risque peuvent avoir un impact sur la pratique du basketball.

L’environnement de jeu

L’environnement de jeu occupe une place centrale au basketball. La surface sur laquelle évoluent les joueurs doit toujours être plane, propre et non accidentée (trou, petites bosses, etc.) afin d’éviter les chutes et les blessures.

Bon réflexe

Les terrains de sport ou les gymnases sont souvent utilisés pour plusieurs activités sportives totalement différentes et n’ayant pas les mêmes enjeux. Afin de vous assurer que le terrain est propre lorsque vous commencez votre activité, ayez toujours à portée de main un balai ou une vadrouille pour le nettoyer partiellement. Ce petit réflexe peut assurer la sécurité des joueurs sur le terrain.

La condition physique du joueur

La condition physique du joueur tient également un rôle central dans le risque de blessures. Le basketball est un sport exigeant physiquement et les personnes en mauvaise condition physique devraient s’accorder une période d’adaptation afin de préparer leur corps. Des exercices ou des mises en situation comme de la course, des sauts, des changements de direction ou encore des échanges de ballons sont tout indiqués.

Les jeunes dont le système musculaire n’est pas encore mature peuvent avoir des lacunes sur le plan du contrôle neuromusculaire. Leur système musculaire n’étant pas encore bien ajusté au squelette en croissance, ils sont plus susceptibles de se blesser ou de développer certaines problématiques musculaires ou osseuses. Il est donc recommandé de bien ajuster les objectifs sportifs à la condition du jeune.

Basketball et physiothérapie

Qu’il s’agisse de prévention ou de traitement, la physiothérapie peut jouer un rôle primordial dans l’encadrement des basketteurs, quel que soit leur niveau. 

La prévention et l’accompagnement

Le professionnel de la physiothérapie peut participer à l’encadrement des athlètes qui pratiquent le basketball. Il proposera alors des conseils afin de développer de façon optimale la condition physique des joueurs tout en les appuyant dans leur préparation.

Le professionnel de la physiothérapie peut également travailler en étroite collaboration avec l’équipe d’encadrement afin de la sensibiliser à l’importance de la préparation physique. Il sera alors en mesure de donner des conseils afin de bien préparer l’équipe de joueurs.

Le traitement

Le professionnel de la physiothérapie peut également intervenir dans le traitement des blessures traumatiques et des blessures de répétition.

Lorsque la douleur est vive et aiguë, il s’occupera de la gestion de la douleur ainsi que de la protection et du support de l’articulation blessée. Il peut alors avoir recours à des bandages (taping) qui auront chacun un rôle bien précis, comme supporter l’articulation, limiter un mouvement qui pourrait être excessif et douloureux, limiter l’expansion des fibres musculaires à la contraction (bandage compressif), etc.

En fonction de l’évolution de la problématique, le professionnel de la physiothérapie travaillera à redonner de l’amplitude au mouvement, à regagner le contrôle et la force neuromusculaire, tout en prodiguant une rééducation spécifique au sport pratiqué par le patient. Avant le retour à l’activité, il procédera à des évaluations adaptées au sport pratiqué afin de s’assurer que le sportif est totalement apte à exécuter les mouvements et les gestes qu’implique son sport de prédilection.

 En conclusion, bien que le basketball comporte des risques de blessures, il n’en reste pas moins un sport d’équipe stimulant qui peut être pratiqué par de nombreuses personnes. Il suffit de prendre quelques précautions et il ne tient qu’à vous de vous lancer !

Basketball-dessin

Jérôme Gagné est physiothérapeute et copropriétaire de la clinique Physio Ergo Sylvain Trudel. Passionné par la clientèle sportive depuis le début de ses études en physiothérapie, il a d’abord été physiothérapeute étudiant pour le Rouge et Or en basketball. Depuis, il continue à encadrer de nombreux jeunes sportifs de tous les horizons et à leur offrir ses conseils. Il est également entraîneur de basketball auprès de jeunes au secondaire.

Pour aller plus loin 


Retour à tous les articles »

Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné.

Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.

Vous pourriez également être intéressé par:

Jeux olympiques et physiothérapie : témoignage d’une physiothérapeute membre de l’équipe médicale canadienne lors des jeux de pyeongchang 2018

Sports |

Les Jeux olympiques représentent le rêve ultime de tout athlète. Une chance de repousser ses limites, d’être reconnu sur la scène internationale et de briller devant des millions de téléspectateurs à travers le monde. Il s’agit également d’une vitrine exceptionnelle pour les pays et d’une source de fierté nationale pour leur population. Derrière cet évènement […]

Lire la suite »